Daesh veut la peau des salariés de Twitter

DJIHADISME L’organisation terroriste appelle aussi à tue rle fondateur du réseau social..

C.B.

— 

Le post de l'Etat islamique appelant au meurtre du fondateur de Twitter

Le post de l'Etat islamique appelant au meurtre du fondateur de Twitter — Capture d'écran

Jack Dorsey, une cible sur le visage. C’est avec cette illustration que des djihadistes du mouvement Etat islamique appellent au meurtre du fondateur du réseau social Twitter, comme le révèle Buzzfeed. Le crime de l’Américain? Avoir bloqué à plusieurs reprises les comptes de Daesh sur Twitter. «Votre guerre virtuelle contre nous va se transformer en véritable guerre contre vous», expliquent dans un post des partisans de l’Etat islamique.

Il ne faut pas «permettre à l'un de ces athées de survivre»

«Vous avez commencé cette guerre», dit le post. «Nous vous répétons depuis le début que ce n’est pas votre guerre, mais vous ne l'avez pas intégré et vous continuez de fermer nos comptes sur Twitter, mais nous revenons toujours», avant d’ajouter: «Quand nos lions courageux viendront prendre votre souffle, vous ne reviendrez jamais à la vie.»

Jack Dorsey n’est pas le seul visé, Daesh appelle ses «loups solitaires» à «cibler la société Twitter et ses intérêts en tout lieu, ses gens et ses bâtiments». Le mouvement ajoute qu’il ne faut pas «permettre à l'un de ces athées de survivre». Interrogé par BuzzFeed, Jim Prosser, un porte-parole de Twitter, explique que Twitter est en train de vérifier «la véracité de ces menaces avec des responsables des autorités américaines.»

Mots-clés :