Français enlevés au Cameroun: Ayrault confirme que «Boko Haram détient» la famille

16 contributions
Publié le 25 février 2013.

TERRORISME - Les otages se trouvent «probablement au Nigeria», selon le Premier ministre...

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé ce lundi que le groupe islamiste nigérian Boko Haram avait revendiqué la détention des sept Français enlevés la semaine dernière au Cameroun, qui se trouvent selon lui «probablement au Nigeria».

Le Premier ministre s'exprimait à l'issue d'une réunion d'un conseil de défense à l'Elysée, réunissant le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le chef d'état-major des armées, l'amiral Edouard Guillaud, le secrétaire général de la Défense et de la Sécurité nationale, Francis Delon.

La vidéo en cours d'analyse

Le gouvernement français a «désormais l'information que le groupe Boko Haram revendique la détention de la famille française», a déclaré Jean-Marc Ayrault lors d'une visite au au Centre de Planification et de Conduite des Opérations à Paris. La famille française est «probablement détenue au Nigeria», a ajouté le Premier ministre.

«La cassette vidéo (...) est actuellement analysée par nos services qui justement examinent la nature des revendications» de Boko Haram, a poursuivi le chef du gouvernement, qui était accompagné du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et du chef d'état-major des armées, l'amiral Edouard Guillaud.

Plus tôt dans l'après-midi, une vidéo postée sur le site internet YouTube montrait les sept otages français, trois adultes et quatre enfants d'une même famille, enlevés la semaine dernière dans le nord du Cameroun aux côtés de ravisseurs disant appartenir au groupe islamiste nigérian Boko Haram.

B.D. avec agences
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr