Afghanistan: Au moins 90 djihadistes tués par la méga-bombe américaine

MONDE Les responsables afghans ont réévalué à la hausse le nombre de tués...

N. Se. avec AFP

— 

Une bombe GBU-43, surnommée

Une bombe GBU-43, surnommée — Handout / Department of Defence / AFP

La méga-bombe américaine larguée pour la première fois jeudi contre des positions du groupe Etat islamique (EI) dans l’Est de l’Afghanistan, porte apparemment bien son nom. Selon Esmail Shinwar, gouverneur du district de Achin, fief de l’EI dans la province du Nangarhar, « au moins 92 combattants de Daesh (acronyme arabe de l’EI) ont été tués » et « trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position au moment de l’attaque ont été détruits » a-t-il précisé samedi.

Esmail Shinwar a également affirmé qu’il n’y avait aucune victime au sein de la population ou parmi les militaires, expliquant que « les civils avaient été informés au préalable et ont pu fuir la zone ». « Puis les commandos afghans et les troupes étrangères ont conduit une opération de nettoyage dans la zone », un réseau de grottes et de tunnels creusés par l’EI, a-t-il ajouté.

« Les forces afghanes et les troupes étrangères ont conduit avec succès une opération de nettoyage » a assuré à son tour le porte-parole du gouverneur provincial, Attaullah Khogyani
Les combats s’étaient intensifiés ces dernières semaines pour tenter de déloger les djihadistes, appuyés par les forces américaines dont un soldat a été tué la semaine dernière.