Fusillade meurtrière au Québec: Le suspect identifié

5 contributions
Publié le 5 septembre 2012.

QUÉBEC - La Sûreté du Québec n'a pas confirmé son identité...

L'auteur présumé de la fusillade qui a fait un mort et un blessé grave près de la salle où le Parti Québécois célébrait sa victoire électorale, est Richard Henry Bain, un anglophone de 62 ans vivant au Québec, ont rapporté mercredi plusieurs médias québécois. Sans citer leurs sources, la chaîne de télévision publique Radio-Canada et les quotidiens La Presse et Le Journal de Montréal ont identifié Bain, arrêté immédiatement après la fusillade, comme propriétaire d'une entreprise de services de chasse et de pêche, vivant au Mont-Tremblant, à 150 km au nord de Montréal. L'homme, portant un passe-montagne et une robe de chambre, avait crié «Les Anglais se réveillent» au moment de son arrestation, filmée par un cameraman de Radio-Canada.

Casier judiciaire vierge

Interrogée par l'AFP, la Sûreté du Québec, chargée de l'enquête en collaboration avec la police de Montréal, a refusé de confirmer son identité, indiquant que la loi le lui interdisait jusqu'à ce qu'il comparaisse en justice. Sa comparution est attendue «mercredi ou jeudi», a indiqué un porte-parole.

Selon Radio-Canada, Bain serait propriétaire d'une «pourvoirie» - entreprise de services de chasse et de pêche travaillant sur un terrain appartenant à l'Etat - à La Conception et d'un ranch à Labelle, dans les Laurentides. L'homme est bien connu à la municipalité du Mont-Tremblant, à laquelle il avait adressé de nombreuses demandes jugées «peu structurées», selon les médias. Il s'exprimait en français avec accent et avec quelques problèmes, mais ne se plaignait pas de devoir utiliser la langue de Molière. Apparemment célibataire, il a fait paraître dans la presse locale sa photo où il figure à côté de la chanteuse Céline Dion et d'un homme présenté comme David Bain, lors d'un séjour à Las Vegas. Sur le dépliant publicitaire de son entreprise, il apparaît portant un kilt écossais et de hautes chaussettes noires. Son casier judiciaire était vierge, exception faite d'un petite affaire d'ivresse sur la voie publique, toujours selon les médias canadiens.

© 2012 AFP
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr