Israël: Les autorités refusent l'entrée d'immigrés africains sur le territoire

Avec Reuters

— 

Israël a interdit mercredi l'entrée sur son territoire à vingt immigrés africains, apparemment des Erythréens qui attendaient depuis près d'une semaine à la frontière avec l'Egypte, rapporte la presse israélienne.

Environ 60.000 immigrés originaires d'Afrique sont entrés ces dernières années en Israël par le Sinaï. «Ce groupe ne doit pas entrer», a déclaré le ministre de l'Intérieur, Eli Yishai, dans une interview télévisée. «Nous agissons dans le respect de la loi. Ils sont venus là en sachant très bien qu'ils ne pourraient pas passer», a-t-il ajouté.

«C'est difficile mais si nous les laissons entrer, d'autres suivront. La clôture (de sécurité) est là pour protéger les frontières de l'Etat d'Israël», a encore insisté le ministre. Des soldats ont repoussé des activistes israéliens qui tentaient de se rendre sur place pour apporter des vivres aux migrants. L'armée a toutefois assuré qu'elle remettrait la nourriture à ses destinataires.