L'ex-femme de Marc Dutroux, Michelle Martin, le 14 juin 2004, au tribunal d'Arlon (Belgique).
L'ex-femme de Marc Dutroux, Michelle Martin, le 14 juin 2004, au tribunal d'Arlon (Belgique). - AFP

C.C. avec agences

La justice belge a donné son feu vert ce mardi à la libération de l'ex-femme de Marc Dutroux, Michelle Martin. 

La Cour de cassation a levé les derniers obstacles juridiques à sa libération en rejetant les recours déposés par les parties civiles et le procureur général de Mons, Claude Michaux.  Ces derniers demandaient d'annuler la décision du tribunal d'application des peines (TAP) de Mons autorisant Michelle Martin à quitter sa prison pour rejoindre un couvent à Malonne, près de Namur.

16 ans de prison

L'ex-femme et complice de Marc Dutroux a purgé 16 des 30 ans de prison auxquels elle a été condamné. En Belgique, les détenus ayant effectué un tiers de leur peine peuvent bénéficier d'une remise en liberté conditionnelle s'ils répondent à certaines conditions.

Les crimes du pédophile belge, arrêté en 1996 puis reconnu coupable de l'enlèvement et du viol de six fillettes, dont deux ont été tuées de ses mains tandis que deux autres sont mortes de faim, continuent à hanter la Belgique. Il a été condamné à la prison à perpétuité.