Grande-Bretagne: Il tue ses deux collègues avant de se cacher dans un lit pendant deux jours

13 contributions
Publié le 17 août 2012.

MONDE - Nommé employé du mois de son hôtel six mois plus tôt, il aurait agi par jalousie...

Il ne se prénomme pas Attila sans raison. Ce réceptionniste d’hôtel d'origine hongroise a été condamné ce vendredi en Grande-Bretagne à la prison à perpétuité pour avoir tué deux de ses collègues il y a deux ans avant de se cacher dans un lit pendant deux jours au nez et à la barbe des enquêteurs, rapporte le Daily Mail.

C’est par jalousie que le meurtrier de 32 ans a poignardé mortellement ses deux victimes, un homme, dont il était amoureux, et une femme, tous deux âgés de 20 ans. Il venait au préalable d’avoir une relation sexuelle avec eux dans leur appartement de fonction, situé près de leur hôtel de l’aéroport londonien d’Heathrow, après une fête durant laquelle ils ont pris du poppers.

«J’aimerais me réveiller de ce cauchemar»

Attila Ban, qui avait été nommé employé du mois de son hôtel six mois plus tôt, aurait pris un bain avec le corps du jeune homme avant de le laisser sur le lit tandis que la jeune femme gisait dans le salon avec un coussin sur la tête. Il s’est ensuite constitué un kit de survie avant de se camoufler à l’intérieur du matelas d’où il a pu observer l’intervention de la police sur les lieux du crime pendant deux jours. Le meurtrier a même profité de sa cachette pour actualiser son statut Facebook, postant notamment: «J’aimerais me réveiller de ce cauchemar».

Attila Ban a été retrouvé par les enquêteurs deux jours plus tard, gisant sur le lit avec un cutter dans le bras, après être sorti de son refuge. Lors de son procès, Attila Ban a tenté en vain de jouer la carte de la folie pour éviter d’être reconnu responsable pénalement. Il avait dans un premier temps feint d’avoir perdu la parole, communiquant en langage des signes, affirmant jusqu’au bout se souvenir de la relation sexuelle, mais pas du meurtre. Selon lui, il aurait découvert les deux victimes à son réveil et aurait pris un bain avec le corps du jeune homme afin de se suicider, sans succès, et de ne pas mourir seul.

Corentin Chauvel
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr