Le Conseil de sécurité a annoncé jeudi la fin de la mission des observateurs de l'ONU en Syrie.
Le Conseil de sécurité a annoncé jeudi la fin de la mission des observateurs de l'ONU en Syrie. - Don Emmert afp.com

N. Bg. avec agences

Le Conseil de sécurité a annoncé jeudi la fin de la mission des observateurs de l'ONU en Syrie. «Les conditions n'étaient pas remplies pour la poursuite» de cette mission, a indiqué l'ambassadeur de France à l'ONU Gérard Araud, après une réunion de Conseil sur la Syrie.

«La mission se terminera dimanche à minuit», a indiqué à la presse Edmond Mulet, sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix.

Maintien prévu de la présence de l'ONU

Gérard  Araud a cependant ajouté qu'il existait «une volonté consensuelle du Conseil de maintenir une présence des Nations unies à Damas», après la fin de la mission, sous forme d'un bureau de liaison. Ce sera «un petit groupe» de probablement 20 à 30 personnes, a précisé Edmond Mulet, ajoutant qu'il ne savait pas encore qui en serait le responsable, mais que le gouvernement syrien avait donné son accord pour sa mise en place. Il a ajouté que le dernier observateur militaire de la mission quitterait la Syrie le 24 août.

La Russie a pour sa part demandé jeudi, après la réunion du Conseil de sécurité, que les grandes puissances lancent avec l'Arabie saoudite et l'Iran un appel au gouvernement syrien et à l'opposition pour qu'ils mettent fin au conflit en Syrie. Alors que la situation ne cesse de s'aggraver en Syrie, l'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine (bien Vitali Tchourkine) a proposé une rencontre vendredi à New York du groupe d'action international sur la Syrie pour discuter de cette proposition.