Avec Reuters

Le Premier ministre roumain Victor Ponta, actuellement engagé dans un bras de fer politique avec le président Traian Basescu, a plagié une grande partie de sa thèse de doctorat, a déclaré vendredi la commission d'éthique de l'université de Bucarest. Ses conclusions confirment des accusations portées contre le chef du gouvernement roumain dans la revue Nature il y a environ un mois.

«Des éléments de plagiat ont été identifiés dans la thèse de doctorat de M. Victor Ponta», a déclaré Marian Popescu, président de la commission d'éthique de l'université où le Premier ministre a obtenu son doctorat pour son travail sur la Cour pénale internationale. Marian Popescu a affirmé que la thèse enfreignait «l'éthique, l'intégrité et les principes de bonne conduite des activités de recherche».

Victor Ponta a, de nouveau, démenti les accusations de plagiat et a jugé que l'avis de la commission d'éthique était «une décision politique», alors que sa coalition de centre gauche, l'Union sociale libérale (USL), a engagé une procédure de destitution contre Train Basescu, sur laquelle les électeurs doivent se prononcer le 29 juillet.