Bulgarie: Six morts dans un attentat contre des touristes israéliens

14 contributions
Publié le 18 juillet 2012.

ATTENTAT - Une trentaine de vacanciers ont également été blessés...

Au moins six personnes ont été tuées et 32 autres blessées dans l'explosion d'une bombe mercredi à bord d'un autobus transportant des touristes israéliens, à l'aéroport de Burgas en Bulgarie, a déclaré le chef de la diplomatie bulgare, Nikolaï Mladenov. «L'explosion est due à une bombe à bord de l'autocar», a-t-il dit à Reuters.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a promptement imputé l'explosion à l'Iran. Et selon certains médias israéliens, l'explosion de Bourgas a fait sept morts.

Deux hypothèses retenues par la police

Le ministre bulgare de l'Intérieur Tsvetan Tsvetanov a parlé d'un «acte délibéré». La police, a-t-il dit à la radio nationale BNR, travaille sur deux hypothèses: qu'un engin explosif ait été placé à bord de l'autobus avant que les touristes y montent, ou que les explosifs se soient trouvés dans certains bagages. Le maire de Bourgas, ville portuaire au bord de la mer Noire, a déclaré que l'autobus avait pris en charge des touristes israéliens, mais la police n'a pas pour l'heure confirmé la nationalité des passagers. Selon la police, plusieurs autres autocars ont été endommagés par la forte explosion.

«J'ignore ce que c'était, mais il y a eu une explosion très puissante, et je pense que cela provenait de quelque chose qui avait été placé à dessein dans le car, qui transportait 47 touristes israéliens», a dit le maire, Dimitar Nikolov, en précisant que l'on dénombrait 33 blessés. Cette explosion est survenue le jour même du 18e anniversaire d'un attentat à la bombe contre le siège de la principale organisation juive d'Argentine, commis par un kamikaze membre du Hezbollah, organisation libanaise soutenue par l'Iran. Cet attentat avait fait 85 morts.

«Tous les éléments convergent vers l'Iran»

Pour Benjamin Netanyahu, «tous les éléments convergent vers l'Iran. Au cours des derniers mois, nous avons assisté à des tentatives iraniennes pour s'en prendre à des Israéliens en Thaïlande, en Inde, en Géorgie, au Kenya, à Chypre et en d'autres endroits». «Dix-huit ans exactement après l'explosion au centre de la communauté juive en Argentine, la terreur meurtrière de l'Iran continue de viser des innocents. Il s'agit d'une offensive terroriste iranienne qui se propage à travers le monde entier. Israël réagira avec force à la terreur iranienne», a-t-il averti.

D'après une passagère interrogée par la radio de l'armée israélienne, il s'agirait d'un attentat-suicide. «Nous étions assis et quelques secondes plus tard, nous avons entendu une énorme détonation et nous avons couru. Nous sommes parvenus à nous extraire grâce à une ouverture dans le bus. Nous avons vu des corps et de nombreux blessés», a déclaré cette passagère, Aviva Malka.

L'aéroport a été fermé après l'explosion et les vols ont été déroutés vers l'aéroport de Varna, dans le nord-est du pays. Cent soixante et onze personnes étaient arrivées à Burgas mercredi à bord d'un vol en provenance d'Israël, pour passer leurs vacances au bord de la mer Noire, a précisé le maire de la ville.

Avec Reuters
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr