Chypre: un Libanais soupçonné de planifier un attentat anti-israélien arrêté

0 contributions
Publié le 14 juillet 2012.

La police chypriote a arrêté un jeune Libanais soupçonné d'avoir préparé un attentat contre des intérêts israéliens dans l'île méditerranéenne, ont rapporté samedi les médias chypriotes, tandis que le Premier ministre israélien accusait l'Iran d'être derrière ce projet.

Un porte-parole de la police chypriote a refusé de confirmer ou démentir cette information en raison, selon lui, de la "sensibilité de l'affaire".

"C'est une question de sécurité que nous examinons très sérieusement et par conséquent nous ne pouvons pas faire davantage de commentaire", a-t-il déclaré à l'AFP.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé de son côté le "terrorisme iranien" après cette arrestation.

"Le terrorisme iranien n'a pas de frontières. Après que l'Iran a envoyé ses hommes assassiner l'ambassadeur saoudien aux Etats-Unis, ses attentats en Azerbaïdjan, à Bangkok, Tbilissi, New Delhi et en Afrique, il a maintenant révélé son intention de perpétrer une attaque terroriste sur le sol de Chypre", a déclaré M. Netanyahu dans un communiqué de son bureau.

Selon des informations de presse, le suspect appartiendrait au mouvement chiite libanais Hezbollah, un allié de l'Iran.

Selon le site d'informations en ligne Sigmalive, la police chypriote a été alertée par des services de renseignement étrangers et l'homme, entré à Chypre en tant que touriste et détenteur d'un passeport suédois, a été arrêté dans sa chambre d'hôtel il y a une semaine.

La télévision publique a rapporté, sans fournir de détail, que des agents du Mossad, le service de renseignement israélien, avait fourni des informations sur le suspect aux autorités chypriotes.

Il a comparu vendredi devant un tribunal et a été maintenu en garde à vue pour sept jours, a ajouté la télévision.

Selon Sigmalive, l'homme était arrivé dans l'île pour préparer un attentat contre un avion ou un bus. Le quotidien Phileleftheros indique pour sa part que des notes et des détails sur un appareil israélien ont été retrouvés en sa possession.

La police tente de lever le voile sur l'implication du suspect, les cibles visées et sur ses éventuels complices sur l'île.

La radio d'Etat a rapporté qu'il séjournait dans la ville côtière de Limassol et prenait des photos d'intérêts israéliens.

Dans les années 70 et 80, plusieurs attentats ont visé des intérêts israéliens à Chypre avant que l'île située non loin des côtes israéliennes ne devienne un terrain neutre, accueillant des rencontres non officielles dans le cadre du processus de paix au Proche-Orient.

En février, une série d'attentats avait visé des cibles israéliennes en Azerbaïdjan, en Thaïlande, en Géorgie et à New Delhi. Le gouvernement israélien avait alors accusé Téhéran d'avoir orchestré ces attaques en utilisant des agents du Hezbollah.

© 2012 AFP
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr