Etats-Unis: le pilote de JetBlue aux actes incohérents reconnu non coupable

0 contributions
Publié le 4 juillet 2012.

LOS ANGELES - Le commandant de bord au comportement incohérent qui avait effrayé en mars les passagers d'un avion de JetBlue en route pour Las Vegas (Nevada, ouest) a été reconnu non coupable en raison de son état mental.

Clayton Frederick Osbon, 49 ans, avait été inculpé pour avoir perturbé l'équipage d'un avion de la compagnie JetBlue parti de New York. L'appareil avait dû être détourné vers un aéroport du Texas (sud) en raison du "comportement erratique" du commandant de bord, qui avait évoqué en criant une alerte à la bombe avant d'être maîtrisé par les passagers.

La juge Mary Lou Robinson a estimé que M. Osbon devait être envoyé dans une clinique psychiatrique, à Fort Worth au Texas, pour subir de plus amples examens avant une autre audition prévue le 6 août, a indiqué mardi le journal local Globe-News.

Le pilote souffre de "maladie ou déficience mentale grave qui affecte sa capacité" à comprendre que son comportement en plein vol était inacceptable, poursuit le journal citant des documents du tribunal.

Selon le ministère américain de la Justice, Osbon était arrivé en retard à la réunion d'équipage avant le décollage et avait montré des signes inquiétants dès le début du vol, tenant des propos "incohérents" sur la religion.

"Le co-pilote a commencé à s'inquiéter lorsque M. Osbon a déclaré que +rien n'avait d'importance+" et qu'il s'est mis à "couper les liaisons radio, baisser la lumière de ses écrans de contrôle et réprimander le co-pilote pour essayer de communiquer par radio", précise le ministère.

En sortant des toilettes, M. Osbon avait évoqué avec le personnel de cabine les "150 âmes à bord", et le co-pilote avait alors demandé par haut-parleur à ce qu'il soit neutralisé. Plusieurs passagers l'avaient plaqué au sol alors qu'il criait des propos sur Jésus, le 11-Septembre, l'Irak, l'Iran et les "terroristes", affirme le communiqué du ministère.

Une fois l'avion détourné vers le Texas, le pilote avait été débarqué et conduit à l'hôpital pour y subir des examens médicaux.

© 2012 AFP
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr