Empoisonnement de Yasser Arafat: Son corps va être exhumé

6 contributions
Publié le 4 juillet 2012.

MONDE - Des traces anormalement élevées de polonium ont été retrouvées dans ses effets personnels...

L'Autorité palestinienne a donné son feu vert ce mercredi à l'exhumation du corps de Yasser Arafat au lendemain de révélations selon lesquelles il aurait été empoisonné au polonium, une substance radioactive, en 2004.

Selon des examens menés par un laboratoire suisse et dévoilés mardi dans un documentaire de la chaîne de télévision qatarie Al Jazira, des traces anormalement élevées de polonium ont été retrouvées dans les effets personnels de Yasser Arafat, décédé à l'hôpital militaire de Percy en France en 2004.

Requête acceptée

L'Autorité palestinienne a fait savoir mercredi qu'elle allait répondre favorablement à une requête de la veuve de l'ancien dirigeant qui demande l'exhumation du corps de son mari qui repose dans un mausolée de Ramallah, en Cisjordanie.

«L'Autorité palestinienne, comme toujours, est prête à coopérer pleinement et à ouvrir une enquête sur les véritables causes de la mort de l'ancien président», a déclaré Nabil Abou Roudeinah, porte-parole de l'actuel président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

«Je veux que le monde sache la vérité sur l'assassinat de Yasser Arafat»

«Je veux que le monde sache la vérité sur l'assassinat de Yasser Arafat», a dit de son côté sa veuve, Souha Arafat, à Al Jazira, soulignant qu'Israël et les Etats-Unis voyaient à l'époque en son mari un obstacle à la paix dans la région.

Israël a démenti toute implication dans la mort du leader historique palestinien, qui avait 75 ans lors de son décès. «Le corps est entre leurs mains. Il est à Ramallah et, vraiment, toutes les clés sont entre leurs mains», a déclaré mercredi l'ancien patron du Shin bet, le service de contre-espionnage israélien, Avi Dichter, au micro de la radio militaire israélienne.

Comme Alexandre Litvinenko?

Yasser Arafat était tombé subitement malade et était décédé sans que ses médecins trouvent une explication à sa maladie, entretenant les soupçons d'un empoisonnement. Du polonium 210 avait été retrouvé dans le corps de l'ancien espion russe Alexandre Litvinenko en 2006 à Londres. L'hypothèse d'un empoisonnement volontaire avait été émise.

Leader de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) dans les années 60, Yasser Arafat avait signé un accord de paix avec les Israéliens en 1993 à Camp David établissant une autonomie de la Cisjordanie et de la bande de Gaza.

Avec Reuters
Mots-clés
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr