Twitter à l'épreuve des libertés individuelles

0 contributions
Publié le 4 juillet 2012.

WEB Le réseau social a publié lundi son premier « rapport de transparence »

Twitter sauvera-t-il les peuples des abus de leurs gouvernements ? Peut-être pas, mais l'intention est là. Après avoir joué un rôle reconnu dans les mouvements populaires comme la vague « Occupy » ou le printemps arabe, le réseau social a publié lundi son premier « rapport de transparence » concernant la période du 1er janvier au 30 juin 2012.
De plus en plus, les gouvernements demandent à Twitter l'accès aux données personnelles de ses utilisateurs, ou encore la suppression de tweets. Avec ce rapport de transparence inspiré de Google, qui sera publié deux fois par an, Twitter se contente de pointer du doigt le nombre de requêtes reçues, et le nombre de celles qui ont débouché sur une victoire du gouvernement demandeur. « L'un de nos objectifs est d'être fiers de la façon dont nous faisons grandir Twitter », explique son responsable juridique. Dans ce premier rapport, vingt-trois pays sont listés. Parmi eux, les plus gros demandeurs sont les Etats-Unis (679 requêtes), le Japon (98 requêtes), le Royaume-Uni et le Canada (11 requêtes chacun). De nombreux pays, dont la France, ont un nombre de requêtes non précisé, inférieur à 10. Twitter liste aussi six pays où une demande de suppression de tweet a eu lieu – la France en fait partie, mais le réseau social n'a accédé à aucune de ces demandes. Selon Twitter, les demandes de suppression de tweets et de données d'utilisateurs par des gouvernements ou des ayants droit ont été plus nombreuses pendant le premier semestre 2012 que toute l'année 2011.

Nicolas Bégasse
justice

Un juge new-yorkais a ordonné lundi à Twitter, qui avait déjà refusé en mai, de lui transmettre les données d'un utilisateur impliqué dans le mouvement Occupy Wall Street. Une affaire qui pourrait faire jurisprudence concernant la liberté d'expression en ligne.

Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr