L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a annoncé samedi avoir décidé d'appeler à une réunion d'urgence au Conseil de sécurité de l'ONU sur la colonisation israélienne.
L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a annoncé samedi avoir décidé d'appeler à une réunion d'urgence au Conseil de sécurité de l'ONU sur la colonisation israélienne. - Abbas Momani afp.com

© 2012 AFP

L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a annoncé samedi avoir décidé d'appeler à une réunion d'urgence au Conseil de sécurité de l'ONU sur la colonisation israélienne.

"Le Comité exécutif de l'OLP a décidé d'appeler le Conseil de sécurité à convoquer une réunion d'urgence pour discuter de la colonisation", selon un communiqué de cette instance lu par son secrétaire général Yasser Abed Rabbo, à l'issue d'une réunion autour du président Abbas à Ramallah, en Cisjordanie.

"Nous avons décidé d'entamer des contacts avec tous les blocs internationaux pour que le Conseil de sécurité prenne une résolution contre la colonisation et l'arrête", a-t-il ajouté.

Cette annonce intervient peu après celle du report sine die d'une entrevue prévue dimanche entre le président Mahmoud Abbas et le vice-Premier ministre israélien Shaul Mofaz.

Début juin, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait promis la construction de centaines de logements dans les implantations de Cisjordanie pour compenser l'évacuation --qui a eu lieu cette semaine-- de cinq bâtiments érigés sur des terres privées palestiniennes dans une colonie.

Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies sont illégales, qu'elles aient ou non été autorisées par le gouvernement.

Plus de 340.000 colons israéliens vivent en Cisjordanie et quelque 200.000 dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupé et annexé.