Evacuation sans incident de colons dans une implantation en Cisjordanie

0 contributions
Publié le 28 juin 2012.

JERUSALEM - L'évacuation des colons juifs du quartier d'Oulpana, dans la colonie de Beit El (Cisjordanie), s'est achevée jeudi soir dans le calme, à la suite d'une décision de la justice israélienne, selon la police israélienne.

Une dernière famille a quitté les lieux dans la soirée après le départ sans incident de 17 autres familles plus tôt dans la journée, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

L'évacuation n'a été que momentanément troublée par un groupe d'une quinzaine de personnes, non originaires de la colonie, qui s'étaient barricadées dans une des maisons évacuées, a-t-il précisé.

"Les policiers et les gardes-frontières les ont délogés et six d'entre eux ont été arrêtés", a-t-il ajouté.

Mercredi, 15 familles sur la trentaine vivant à Oulpana, près de de la ville palestinienne de Ramallah, avaient évacué dans le calme leurs logements.

Selon la radio militaire, les maisons construites illégalement qui devaient être détruites à la suite d'un jugement de la Cour suprême seront démantelées d'ici la mi-novembre en 108 parties qui seront ensuite utilisées pour construire de nouvelles maisons dans un autre quartier de la colonie de Beit El.

La Cour suprême a ordonné le démantèlement des cinq bâtiments concernés avant le 1er juillet, parce qu'ils ont été construits sur des terres privées palestiniennes. Trois familles juives installées dans des caravanes à proximité ont également reçu l'ordre de partir.

Les colons ont accepté de quitter pacifiquement leurs domiciles selon un accord conclu la semaine dernière avec le gouvernement Netanyahu prévoyant en échange la construction de 300 nouveaux appartements à Beit El.

Le gouvernement craignait la répétition de violences comparables à celles qui avaient émaillé l'évacuation des colonies dans la bande de Gaza, en août 2005, et la colonie sauvage d'Amona en février 2006 située en Cisjordanie.

Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies sont illégales, qu'elles aient ou non été autorisées par le gouvernement. Plus de 340.000 colons israéliens vivent en Cisjordanie occupée et quelque 200.000 dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupé et annexé.

© 2012 AFP
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr