Le gouvernement koweïtien a présenté lundi sa démission, cinq jours après une décision de la Cour constitutionnelle d'invalider le Parlement élu en février qui a plongé le pays dans une nouvelle crise politique, a affirmé la chaîne de télévision privée Al-Rai.
Le gouvernement koweïtien a présenté lundi sa démission, cinq jours après une décision de la Cour constitutionnelle d'invalider le Parlement élu en février qui a plongé le pays dans une nouvelle crise politique, a affirmé la chaîne de télévision privée Al-Rai. - Fayez Nureldine afp.com

© 2012 AFP

Le gouvernement koweïtien a présenté lundi sa démission, cinq jours après une décision de la Cour constitutionnelle d'invalider le Parlement élu en février qui a plongé le pays dans une nouvelle crise politique, a affirmé la chaîne de télévision privée Al-Rai.

Cette démission n'a pas encore été confirmée de source officielle.

Le gouvernement démissionnaire avait été formé après les élections générales anticipées de février qui avaient été remportées par l'opposition.

Il s'agit du neuvième gouvernement à démissionner au Koweït depuis février 2006. Deux de ses membres ont été poussés à la démission ces dernières semaines sous la pression de députés de l'opposition, les accusant de corruption ou d'irrégularités.