Le président égyptien, Mohamed Morsi, le 13 juin 2012.
Le président égyptien, Mohamed Morsi, le 13 juin 2012. - LEVINE/SIPA

Reuters

Dernière info: La commission électorale annonce la victoire du candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi, à la présidentielle égyptienne.

Les militaires au pouvoir en Egypte sont en alerte ce dimanche avant la proclamation du vainqueur du second tour de l'élection présidentielle du week-end dernier.

Les fonctionnaires de la place Tahrir invités à rentrer chez eux

La commission électorale doit annoncer à 15 heures locales (15h heure française également) qui du Frère musulman Mohamed Morsi ou de l'ex-général Ahmed Chafik, dernier Premier ministre du président déchu Hosni Moubarak, deviendra le premier président choisi par les Egyptiens. Les deux rivaux se sont déjà proclamés vainqueurs et ont déposé des recours l'un à l'encontre de l'autre.

Les partisans de Mohamed Morsi pourraient réagir avec colère si la victoire est attribuée à Ahmed Chafik. Peu de soldats étaient visibles dans les rues dimanche mais les responsables de la sécurité ont fait savoir qu'ils étaient prêts à répondre en cas de troubles.

Des véhicules blindés sont stationnés dans la capitale au siège de la commission électorale et devant le bureau d'information du gouvernement où doit se tenir une conférence de presse pour commenter ce résultat historique au Proche-Orient. Les fonctionnaires travaillant autour de la place Tahrir au Caire où sont rassemblés plusieurs milliers de partisans des Frères musulmans, ont été encouragés à rentrer chez eux.