Eataly ouvre son "plus grand magasin du monde" à Rome le 21 juin

0 contributions
Publié le 16 juin 2012.

ROME - Eataly, concept italien original, à la fois supermarché pour gastronomes, lieu de production (mozzarella, pain ou bière) et centre culturel (cours de cuisine, expositions), ouvre ses portes le 21 juin à Rome, après avoir conquis Turin, New York et Tokyo.

"Bienvenue dans le plus grand endroit du monde consacré à la nourriture italienne. Notre objectif est d'en faire le troisième lieu le plus visité après le Colisée et les Musées du Vatican", a lancé le patron du groupe, Oscar Farinetti, lors d'une visite organisée pour la presse étrangère.

La méga-boutique se déploie sur 17.000 m2 et 4 étages abritant une vingtaine de points de restauration (bars à apéritifs, stands à sandwichs et restaurants d'un coût allant de 4 à 150 euros) et des dizaines de rayons spécialisés (huile d'olive, pâtes, vins, accessoires de cuisine) et même un marché couvert de fruits et légumes.

"Eataly c'est un lieu où la nourriture s'achète, se mange et s'étudie", a souligné M. Farinetti, en montrant les trois premiers rayons: une librairie, une épicerie fine et une agence de voyage avec des itinéraires du goût.

Eataly organisera aussi avec l'ONG écolo-gastronomique Slow Food, des cours gratuits pour retraités et pour 5 à 6.000 écoliers chaque année afin de leur enseigner le goût, le recyclage des déchets alimentaires ou tenir un jardin potager.

Oscar Farinetti, entrepreneur surdoué a lancé son concept avec un premier Eataly en janvier 2007 à Turin. Rome est le 19e dans le monde et le 9e en Italie. Son groupe, qui emploie 2.300 personnes, prévoit un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros en 2012. A Rome où il a embauché 557 jeunes, M. Farinetti table sur 45 à 80 millions par an "dans l'hypothèse du +corazon+, du coup de coeur".

D'ici à 2015, Eataly a prévu 5 autres ouvertures en Italie et 4 dans les Amériques (Chicago, Los Angeles, Sao Paulo et Toronto). En Europe, Eatitaly s'implantera à Londres. "J'espère aussi ouvrir à Paris", a confié M. Farinetti à l'AFP.

A Rome, Eataly a choisi un lieu difficile, un ancien terminal de trains pour l'aéroport conçu par l'architecte post-moderne Julio Lafuente pour le Mondial de football 1990 en Italie, à l'abandon depuis. L'énorme édifice blanc à hublots a été entièrement revisité par un designer maison.

"Le quartier n'est pas très beau mais nous avons l'habitude de redonner vie à des endroits oubliés", a expliqué M. Farinetti.

Selon lui, Eataly "devra +vivre+ sur le grand Rome, soit 4 millions d'habitants et les 10 millions de touristes qui la visitent" chaque année.

Eataly Rome, "cité de la nourriture", est consacrée à la beauté qui "sauvera l'Italie", selon M. Farinetti, qui a annoncé des expositions et la diffusion en continu de concerts (de Vivaldi à Paolo Conte) sur grand écran.

© 2012 AFP
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr