La Chine a lancé samedi vers l'espace son vaisseau Shenzhou IX à bord duquel se trouve sa première femme astronaute, dans le cadre de son ambitieux programme pour se doter d'une station orbitale, selon des images diffusées par la télévision nationale.
La Chine a lancé samedi vers l'espace son vaisseau Shenzhou IX à bord duquel se trouve sa première femme astronaute, dans le cadre de son ambitieux programme pour se doter d'une station orbitale, selon des images diffusées par la télévision nationale. - afp.com

© 2012 AFP

La Chine a lancé samedi vers l'espace son vaisseau Shenzhou IX à bord duquel se trouve sa première femme astronaute, dans le cadre de son ambitieux programme pour se doter d'une station orbitale, selon des images diffusées par la télévision nationale CCTV.

La fusée Longue Marche 2F, avec à son bord le vaisseau Shenzhou IX, a décollé comme prévu à 18h37 (12h37 heure de Paris) depuis la base de Jiuquan (nord-ouest), dans le désert de Gobi. Elle s'est élevée droit vers le ciel, peu après la mise à feu de ses moyens de propulsion.

Liu Yang, future héroïne nationale

Parmi les trois «taïkonautes», ainsi que la Chine nomme ses astronautes, a pris place Liu Yang, première femme chinoise envoyée dans l'espace, assurée de devenir une héroïne pour plus d'un milliard de ses concitoyens.

Les trois membres de l'équipage, filmés dans leur habitacle exigu, sont apparus sereins juste avant le décollage, qui s'est déroulé sous les yeux du président de l'Assemblée nationale populaire, Wu Bangguo, officiellement numéro deux du régime communiste chinois.

La Chine est le troisième pays, après les Etats-Unis et l'URSS, à envoyer une femme dans l'espace grâce à sa propre technologie. Pékin avait effectué son premier vol spatial habité en octobre 2003 avec Yang Liwei, resté depuis très célèbre dans le pays.