Le gouvernement canadien a annoncé vendredi la construction d'un nouveau pont, un deuxième, entre les villes de Windsor au Canada et Detroit aux Etats-Unis, un projet de près de 4 milliards de dollars pour le carrefour commercial frontalier le plus important d'Amérique du Nord.
Le gouvernement canadien a annoncé vendredi la construction d'un nouveau pont, un deuxième, entre les villes de Windsor au Canada et Detroit aux Etats-Unis, un projet de près de 4 milliards de dollars pour le carrefour commercial frontalier le plus important d'Amérique du Nord. - Bill Pugliano afp.com

© 2012 AFP

Le gouvernement canadien a annoncé vendredi la construction d'un nouveau pont, un deuxième, entre les villes de Windsor au Canada et Detroit aux Etats-Unis, un projet de près de 4 milliards de dollars pour le carrefour commercial frontalier le plus important d'Amérique du Nord.

La valeur du commerce bilatéral qui transite par l'actuel pont Ambassador et dont une grande partie est liée au secteur automobile atteint 120 milliards de dollars par an, a dit le Premier ministre canadien Stephen Harper en annonçant à la presse la signature d'un protocole d'accord sur ce projet.

"Le volume de commerce transitant par ce pont est plus gros qu'entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne", a-t-il ajouté.

C'est la troisième fois en dix ans qu'un projet de nouveau pont entre les deux villes est annoncé, mais les deux premiers s'étaient heurtés au refus du propriétaire du pont Ambassador de voir l'Etat du Michigan engager des fonds publics pour la construction d'une infrastructure concurrente à la sienne.

Un accord de principe conclu entre le gouvernement fédéral canadien et l'Etat du Michigan prévoit finalement qu'Ottawa financera la construction du nouveau pont mais récupérera son investissement grâce à l'installation d'un péage.

L'Etat fédéral américain sera responsable de l'esplanade d'inspection douanière du côté américain.

Construit en 1929, le pont Ambassador est aujourd'hui considéré vétuste et encombré, plus de huit mille camions l'empruntant chaque jour. Outre ce lien, un tunnel relie aussi Detroit et Windsor.

Ottawa sera responsable de la construction et de l'exploitation du nouveau passage, et le secteur privé sera vraisemblablement appelé à y participer, indique un communiqué du bureau de M. Harper.

Le coût total des travaux en incluant les bretelles qui relieront le pont aux autoroutes de part et d'autre de la frontière est situé entre 3,5 milliards et 4 milliards de dollars. Le pont lui-même coûtera environ 1 milliard de dollars.

Sa construction devrait durer de quatre à cinq ans et débuter une fois que le travail de conception sera achevé et que seront acquises des propriétés du côté américain. Aucune date précise n'a été avancée.

Le projet doit créer 10.000 à 15.000 emplois en Ontario et au Michigan, selon le gouvernement canadien. Le gouverneur républicain du Michigan, Rick Snyder, a parlé de son côté de 10.000 créations d'emplois uniquement dans son Etat.

"Nous sommes en crise", a déclaré à la presse M. Snyder. "Notre situation s'est améliorée depuis 2009 lorsque nous avions un taux de chômage de 14% dans notre Etat, mais il est encore de 8,5%, ce qui est inacceptable".

"Nous devons travailler dur pour créer davantage d'emplois et de meilleurs. Et l'une des meilleures façons est d'accroître le commerce international. Cela fait partie de l'avenir du Michigan et de l'avenir des Etats-Unis et du Canada", a-t-il poursuivi.

Environ 237.000 emplois dans le Michigan dépendent du commerce avec le Canada, selon un communiqué du bureau du gouverneur.

Les échanges commerciaux entre le Canada et les Etats-Unis ont totalisé quelque 645 milliards de dollars en 2010, soit environ 1,7 milliard de dollars par jour, selon le bureau de M. Harper.