A Miami, la victime du cannibale se remet doucement de ses blessures

6 contributions
Publié le 13 juin 2012.

FAITS-DIVERS - Deux photos du SDF dont le visage a été déchiqueté par un homme le 26 mai dernier ont été publiées...

On a des nouvelles du sans-abri dont le visage a été dévoré par un homme, fin mai, à Miami, et elles sont plutôt bonnes. Pour la première fois, des photos du SDF sans visage, Ronald Poppo, âgé de 65 ans, ont pu être publiées avec son accord, rapporte le Huffington Post.

>> Les photos de son visage sont visibles par ici (attention, les images peuvent choquer)

Selon les médecins, environ 50% de son visage a été déchiqueté par Rudy Eugene, le cannibale de 31 ans abattu par la police à la suite de son attaque, le 26 mai dernier. Sur les photos, le milieu du visage de Ronald Poppo, du haut du front jusqu’à la moustache, n’est qu’un amas de croutes. Le nez est manquant, de la peau recouvre l’œil droit qui a été dévoré, et l’œil gauche est sous un pansement.

«Un homme charmant et optimiste»

On y voit Ronald Poppo marchant dans un couloir d’hôpital, aidé par deux infirmiers. Trois semaines après l’attaque, l’homme se remet toujours de ses blessures au Jackson Memorial Hospital de Miami. Il est décrit par ses médecins comme un homme «charmant» et «optimiste». Il mange, il marche, il parle et suit les matchs du Miami Heat, l’équipe de basketball de la ville. Il affirme se souvenir de l’attaque et est conscient de l’attention que lui portent les médias.

Il a subi trois opérations chirurgicales et se bat actuellement contre une infection, plus dangereuse pour sa vie que les blessures elles-mêmes. Plusieurs autres opérations suivront: les médecins prévoient que plusieurs mois de traitement seront nécessaires à sa rémission.

Côté finances, Ronald Poppo, qui en tant que sans-abri n’a pas de moyens, bénéficie de la couverture santé américaine. En parallèle, le Jackson Memorial Hospital a commencé à collecter des fonds pour lui apporter les soins nécessaires: traitement anti-infectieux, reconstruction faciale et assistance psychologique. Jusqu’ici, 15.000 dollars (environ 12.000 euros) ont été récoltés.

Nicolas Bégasse
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr