Capture d'écran du site de CNN relatant le meurtre de Kujoe Bonsafo Agyei-Kodie (à droite) par Alexander Kinyua (à gauche) qui aurait ensuite mangé son coeur et une partie de son cerveau.
Capture d'écran du site de CNN relatant le meurtre de Kujoe Bonsafo Agyei-Kodie (à droite) par Alexander Kinyua (à gauche) qui aurait ensuite mangé son coeur et une partie de son cerveau. - 20minutes.fr

C.C.

C’est décidément la saison des cannibales. Après Rudy Eugene, le «zombie de Miami» samedi dernier, c’est au tour d’Alexander Kinyua de défrayer la chronique cette semaine. Cet étudiant de 21 ans a été arrêté mercredi près de Baltimore (Maryland) après avoir tué son colocataire, mangeant son cœur et une partie de son cerveau, a rapporté CBS jeudi.

C’est le père d’Alexander Kinyua qui a donné l’alerte mardi soir après que le frère de l’étudiant a retrouvé la tête et les deux mains de la victime, Kujoe Bonsafo Agyei-Kodie, 37 ans, dans des boîtes de métal laissées dans la buanderie de la maison qu’ils partageaient. Interrogé par son père et son frère, Alexander Kinyua leur a répondu qu’il s’agissait de restes d’animaux avant de s’en débarrasser dans la benne à ordures d’une église située à proximité et de nettoyer les containers. 

Après son arrestation, le cannibale a avoué avoir tué puis découpé sa victime, portée disparue depuis vendredi, avec un couteau avant d’en manger le cœur et une partie du cerveau. La police ignore encore les circonstances qui ont poussé Alexander Kinyua à commettre un tel acte, mais il souffrirait de troubles psychologiques. Il avait déjà été arrêté il y a deux semaines après s’en être pris sans raison à un autre étudiant à l’aide d’une batte de base-ball avant de prendre la fuite.