Sommet de l'Otan: Des milliers de manifestants à Chicago

0 contributions
Publié le 20 mai 2012.

DÉFENSE - Les manifestations ont eu lieu en marge de l'ouverture du sommet de l'Otan...

Des milliers de manifestants, certains déguisés en clowns et d'autres qui brandissaient des banderoles anti-guerre, se sont rassemblés ce dimanche à Chicago où s'ouvrait le sommet de l'Otan.

Les six jours qui ont précédé le sommet de l'Alliance atlantique, prévu jusqu'à lundi, ont vu se dérouler une série de manifestations animées mais pacifiques qui n'ont entraîné qu'une vingtaine d'arrestations, selon la police.

Manifestants déguisés en clowns

Les autorités ont annoncé avoir interpellé deux hommes soupçonnés d'avoir fabriqué des bombes, portant à cinq le nombre de personnes arrêtées pour terrorisme. Trois d'entre elles projetaient des attentats contre le quartier général de campagne du président Barack Obama, des postes de police et d'autres objectifs, selon des documents émanant du tribunal.

Dans la foule rassemblée dimanche au bord d'un lac dans un parc de la ville, on pouvait lire dans une ambiance festive des slogans anti-guerre, comme «guerre=dette», ou «Des milliards pour les emplois, pas pour l'occupation (de l'Afghanistan)».

Des manifestants déguisés en clowns déambulaient dans le parc, représentant un groupe «Occupy Chicago anti-Wall Street» sur le modèle du mouvement «Occupy» né à New York. Le rassemblement qui dénonçait à la fois les dépenses militaires et les inégalités économiques devait ensuite se déplacer sur le site du sommet de l'Otan.

Deux sites piratés par les Anonymous

«Si nous prenions l'argent dépensé en bombes et que nous l'investissions en énergie verte, nous n'aurions pas besoin de laisser ouvertes les voies maritimes» pour le transport du pétrole, a déclaré Ron McSheffery, un vétéran de la guerre du Vietnam, âgé de 61 ans. Une cinquantaine d'anciens combattants de la guerre d'Irak ont promis de jeter leurs médailles par-dessus les barrières de sécurité qui entoure le site du sommet.

Le groupe de hackers Anonymous a par ailleurs annoncé avoir piraté deux sites de la municipalité, dont celui de la police.

M.Gr. avec Reuters
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr