Séisme en Italie: Six morts, une cinquantaine de blessés

10 contributions
Publié le 20 mai 2012.

CATASTROPHE - La secousse, d'une magnitude de 6,0 a provoqué plusieurs effondrements de bâtiments...

Un fort séisme de magnitude 6,0 sur l'échelle de Richter a touché le nord de l'Italie, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Bologne, faisant au moins quatre morts et provoquant des dégâts matériels sur des sites historiques.

La secousse s'est produite à 04h04 (02h04 GMT) alors que les habitants étaient endormis et son épicentre a été localisé à une profondeur relativement faible de 10 km dans la plaine du Pô proche de la ville de Modène.

Le séisme a été ressenti dans plusieurs agglomérations de la région d'Emilie-Romagne, à Bologne, Modène, Ferrare, mais également dans les régions voisines de Lombardie et de Venétie, à Rovigo, Vérone et Mantoue, et jusque dans le Frioul frontalier de la Slovénie.

Ouvriers tués

Une personne, sans doute un ouvrier d'origine marocaine qui travaillait de nuit dans une usine de polyester, a été tué par la chute de débris. Le séisme s'est produit 56 minutes avant la fin de son poste.

Deux hommes, qui travaillaient également de nuit dans une usine de céramique de Sant' Agostino, ont été tués par la chute de débris métalliques.

Crise cardiaques

Le corps sans vie d'une quatrième victime a été retrouvé sous les décombres d'une autre usine.

Deux personnes, dont une femme d'origine allemande, auraient succombé à une crise cardiaque provoquée par le séisme et plusieurs dizaines de personnes souffriraient de blessures légères.

Les équipes de secours tentent de retrouver des survivants qui auraient été ensevelis sous les décombres.

«C'est dans la zone de Bologne-Ferrare. Il y a des dégâts, certaines structures sont tombées avec des gens à l'intérieur», a déclaré une personne au centre général des pompiers de Ferrare.

Edifices endommagés

La secousse tellurique a provoqué de sévères dégâts dans les localités de la province de Modène qui abrite de nombreux monuments historiques et églises.

Les fortifications du XIVe siècle de San Felice Sul Panaro, commune proche de l'épicentre, ont été sérieusement endommagées.

Les sommets de plusieurs tours du château, principal attraction de la ville, sont tombés et la tour principale menace de s'effondrer. Trois églises de la localité ont également subi d'importants dégâts.

Le toit de la cathédrale de Mirandola, commune de 23.000 habitants dans la province de Modène, s'est effondré empêchant des écoliers d'accomplir leur première communion prévue lors d'une messe dimanche, a indiqué le prêtre de la paroisse.

Aucun dommage n'a été rapporté dans la ville de Bologne, a déclaré un responsable local. Les pompiers ont en revanche signalé des «affaissements de structures» près de la ville de Bondeno.

Des milliers de personnes se sont précipitées dans les rues des localités de la région alors que se faisaient sentir plusieurs répliques de forte intensité.

En 2009, l'Italie avait été touchée par un séisme d'une magnitude de 6,3 qui avait fait près de 300 morts dans la ville de L'Aquila dans le centre du pays.

Avec Reuters
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr