Trois militants arrêtés pour terrorisme projetaient un attentat contre le quartier général de campagne du président américain Barack Obama à Chicago, lors des manifestations organisées en marge du sommet de l'Otan de dimanche et lundi, a-t-on appris de source judiciaire.
Trois militants arrêtés pour terrorisme projetaient un attentat contre le quartier général de campagne du président américain Barack Obama à Chicago, lors des manifestations organisées en marge du sommet de l'Otan de dimanche et lundi, a-t-on appris de source judiciaire. - Scott Olson afp.com

© 2012 AFP

Trois militants arrêtés pour terrorisme projetaient un attentat contre le quartier général de campagne du président américain Barack Obama à Chicago, lors des manifestations organisées en marge du sommet de l'Otan de dimanche et lundi, a-t-on appris de source judiciaire.

«Les individus que nous avons inculpés ne sont pas des manifestants pacifiques. Ce sont des terroristes de l'intérieur des Etats-Unis», a souligné samedi la procureur Anita Alvarez devant des journalistes, ajoutant que «parmi les cibles qu'ils visaient figuraient le siège de campagne du président Barack Obama ou la maison du maire (de Chicago) Rahm Emanuel».