Colombie: Les Farc affirment détenir le journaliste Roméo Langlois

2 contributions
Publié le 7 mai 2012.

OTAGE - Le Français est «un prisonnier de guerre», selon le «Front 15», une division régionale des Farc...

Le «Front 15» est une unité des Farc active dans le département de Caqueta où a disparu le journaliste de France 24 le 28 avril. Dans une vidéo filmée samedi par le journaliste américain freelance Karl Penhaul, un soldat lit un communiqué dans lequel le «Front 15» affirme détenir Roméo Langlois.

 

Le soldat, qui se présente sous le pseudonyme «Ancizar», est un chef d'escouade du «Front 15» et parle «avec l'autorisation de commandants gradés du Bloc du sud», déjà responsable de l'enlèvement d'Ingrid Betancourt, précise à 20 Minutes Karl Penhaul.

 

Pause des opérations de l'armée

Le message lu est le même que celui diffusé jeudi à la radio colombienne. Le communiqué est daté du 30 avril. «Le Front 15 informe l'opinion publique que le journaliste français, en uniforme militaire et capturé en plein combat, se trouve entre nos mains et est prisonnier de guerre. Il a été légèrement blessé au bras. Nous lui avons procuré l'attention nécessaire et il est hors de danger. Signé: état-major du Front 15, bloc sud des Farc-EP. Montagnes du Caqueta, 30 avril 2012».

 

Si l'armée colombienne juge que le communiqué est a priori authentique, il n'a pour l'instant pas été publié sur les sites Internet habituellement utilisés par la direction des Farc pour communiquer. Dimanche, deux de ces sites (www.farc-ep.co et www.anncol.info) étaient cependant inaccessibles. L'armée a fait un geste en direction des Farc en suspendant toutes ses opérations offensives, afin de favoriser la libération du journaliste.

 

P.B.
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr