L'ancien pasteur est-allemand Joachim Gauck a été élu dimanche dès le premier tour président de l'Allemagne, face à sa seule concurrente, la "chasseuse de nazis" Beate Klarsfeld, a annoncé le président du Bundestag, Norbert Lammert.
L'ancien pasteur est-allemand Joachim Gauck a été élu dimanche dès le premier tour président de l'Allemagne, face à sa seule concurrente, la "chasseuse de nazis" Beate Klarsfeld, a annoncé le président du Bundestag, Norbert Lammert. - John Macdougall afp.com

A.G. avec agences

Joachim Gauck a été élu ce dimanche à la présidence allemande au premier tour de scrutin après avoir reçu le soutien des principaux partis du pays.

L'ancien pasteur luthérien et militant des droits de l'homme d'Allemagne de l'Est, qui est âgé de 72 ans, succède à Christian Wulff, poussé à la démission à la mi-février par un scandale de corruption, à ce poste largement honorifique.

Candidat présenté par l'opposition sociale-démocrate, Joachim Gauck avait le soutien de la chancelière Angela Merkel et des Libéraux du FDP, partenaires de la coalition au pouvoir.

En 2010, Angela Merkel lui avait préféré Christian Wulff, qui avait été difficilement élu au troisième tour de scrutin.

Réputé pour son verbe haut

Indépendant, réputé pour son verbe haut, Joachim Gauck n'a eu aucun mal à obtenir la majorité de l'Assemblée fédérale, qui rassemble les 620 membres du Bundestag, la chambre basse du Parlement, et un nombre équivalent de représentants des 16 Länder allemands.

Le président du Bundestag, Norbert Lammert, a annoncé que Joachim Gauck avait recueilli 991 voix.

Sa seule adversaire était l'ancienne «chasseuse» de nazis Beate Klarsfeld, 73 ans, soutenue par le parti de gauche Die Linke, qui a obtenu 126 voix.