L'opposante birmane Aung San Suu Kyi était en campagne électorale jeudi dans l'extrême Nord du pays, en proie à de violents combats entre l'armée et les rebelles Kachins, dont l'issue est jugée essentielle pour l'avenir du pays.
L'opposante birmane Aung San Suu Kyi était en campagne électorale jeudi dans l'extrême Nord du pays, en proie à de violents combats entre l'armée et les rebelles Kachins, dont l'issue est jugée essentielle pour l'avenir du pays. - Soe Than Win afp.com

© 2012 AFP

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi était en campagne électorale ce jeudi dans l'extrême Nord du pays, en proie à de violents combats entre l'armée et les rebelles Kachins, dont l'issue est jugée essentielle pour l'avenir du pays.

La candidate aux législatives partielles d'avril - qui se présente dans une circonscription rurale proche de Rangoun - a atterri à la mi-journée à Myitkyina, capitale de l'Etat Kachin.

Elle vient pour «apporter de l'unité»

Dans cette région montagneuse aux confins de la Chine et de l'Inde, elle est venue soutenir les candidats locaux de la Ligue nationale pour la démocratie (LND). «Aung San Suu Kyi vient ici non seulement pour faire campagne mais aussi pour apporter de l'unité,» a déclaré à l'AFP Win Mya Mya, une déléguée de la LND, à l'aéroport de la ville où quelque 500 partisans attendaient leur idole en arborant ses couleurs.

«Je suis très heureuse. Je veux la voir en personne car je ne l'ai jamais vue. C'est une femme martyre et une lauréate du prix Nobel», se réjouissait de son côté Khaug Nyoi, une militante de la LND, d'ethnie kachin.

La présence de la «Dame» de Rangoun est lourde de sens dans le seul Etat du pays où des combats violents se poursuivent entre militaires et rebelles, en dépit de la volonté affichée du pouvoir de négocier. Le nouveau pouvoir dit civil mais contrôlé par d'anciens militaires a multiplié les réformes politiques depuis la dissolution de la junte, il y a un an. Il a aussi promis de mettre fin aux foyers de guerre civile qui mettent en danger l'unité du pays, et perdurent depuis parfois l'indépendance en 1948.