Nicolas Sarkozy et Hamid Karzai à l'Elysée, à Paris, le 27 janvier 2012.
Nicolas Sarkozy et Hamid Karzai à l'Elysée, à Paris, le 27 janvier 2012. - WITT/SIPA

Avec Reuters

Les missions de formation des militaires français en Afghanistan reprendront samedi, a annoncé vendredi Nicolas Sarkozy, qui a confirmé que les forces combattantes françaises seront retirées totalement de ce pays d'ici fin 2013.

Après un entretien avec son homologue afghan, le président français a dit avoir reçu de Hamid Karzaï les assurances que la France demandait après la mort de quatre de ses soldats tués par un membre des forces armées afghanes. «La reprise des missions de formation dispensées par les militaires français sera effective dès demain», a-t-il dit.

Des centaines de militaires resteront sur place

La province de Kapisa, où se trouve le contingent français, passera sous responsabilité afghane à partir de mars prochain, ce qui permettra de rapatrier dès cette année un millier de soldats français supplémentaires, après les 400 qui ont regagné la France en 2011.

Nicolas Sarkozy a confirmé que la totalité des forces combattantes françaises auraient quitté le pays d'ici fin 2013 mais que quelques centaines de militaires resteraient sur place pour assurer des missions de formation.