Vingt soldats pakistanais ont été tués samedi matin par une attaque d'hélicoptères de l'Otan sur un poste militaire à la frontière avec l'Afghanistan.
Vingt soldats pakistanais ont été tués samedi matin par une attaque d'hélicoptères de l'Otan sur un poste militaire à la frontière avec l'Afghanistan. - Ihsan Ullah afp.com

© 2011 AFP

28 soldats pakistanais ont été tués ce samedi matin par une attaque d'hélicoptères de l'Otan sur un poste militaire à la frontière avec l'Afghanistan, ont annoncé des responsables militaires pakistanais, qui avaient d'abord fait état de huit morts.

Cette attaque, aux allures de bavure car le Pakistan est un allié de l'Otan dans la région, est la plus meurtrière de la sorte depuis que les Occidentaux ont envahi l'Afghanistan voisin il y a dix ans.

28 morts seraient à déplorer, selon un bilan provisoire, ainsi que 11 blessés. Des responsables locaux du district de Mohmand ont eux indiqué que le bilan pourrait s'alourdir.

A la suite de cet assaut mené avant l'aube, Islamabad a décidé en représailles de bloquer l'approvisionnement de l'Otan en Afghanistan transitant par son territoire.