La décision de la Ligue arabe de suspendre la Syrie est "une erreur historique" et va provoquer une guerre civile dans ce pays, a déclaré vendredi un officiel iranien, cité par l'agence de presse turque Anatolie.

"La voie prise par la Ligue arabe vise à infliger à la Syrie une défaite de l'intérieur et à déclencher une guerre civile", selon Alaaddin Burucerdi, directeur de la commission parlementaire iranienne des affaires étrangères.

"C'était une erreur historique de geler l'appartenance de la Syrie à la Ligue arabe", a-t-il insisté lors d'une conférence de presse à l'ambassade iranienne à Ankara.

Selon lui, la meilleure solution pour mettre fin aux troubles qui secouent actuellement la Syrie est que le président Assad poursuive les réformes.

Le régime Assad semble sourd aux injonctions de la Ligue arabe qui lui a donné jusqu'à samedi pour cesser les violences contre les civils sous peine de sanctions économiques, après avoir suspendu la participation de la Syrie de l'organisation.

Vendredi, les forces syriennes ont tiré pour disperser des milliers de manifestants hostiles au régime, tuant au moins onze civils dont un enfant, à la veille de l'expiration de cet ultimatum.

Les violences en Syrie ont fait plus de 3.500 morts en huit mois selon l'ONU.

Mots-clés :