Le 24 octobre, les militants d'Occupy Wall Street, qui campent toujours sur le square Zuccotti près de Wall Street à New York, ont donc décidé de faire une demande de marque déposée auprès de l'Agence gouvernementale des marques et brevets.
Le 24 octobre, les militants d'Occupy Wall Street, qui campent toujours sur le square Zuccotti près de Wall Street à New York, ont donc décidé de faire une demande de marque déposée auprès de l'Agence gouvernementale des marques et brevets. - Don Emmert afp.com

La situation se complique pour les militants d'Occupy Wall Street. Dans la nuit de lundi à mardi, ils ont été délogés par les forces de l'ordre. Surtout, un juge a interdit, mardi soir, le matériel de camping dans Zuccoti park, le QG des manifestants situé à deux pas du centre de la finance mondiale.

Selon la décision, le 1er amendement autorise certes les Indignés à manifester, mais pas à camper «avec des tentes, des cabanes, des générateurs et toute autre installation» qui empêche le propriétaire du parc de procéder aux opérations de maintenance.

 

Une situation devenue « intolérable», selon le maire

La municipalité et le propriétaire privé du parc, Brookfield Office Properties, avaient averti par voie de tracts que les manifestants devaient «temporairement» quitter le parc afin qu'il soit procédé au nettoyage du site. «Les manifestants ont eu deux mois pour occuper le parc avec leurs tentes et leurs sacs de couchage. Désormais, ils devront occuper l'espace avec la force de leurs arguments», a déclaré le maire de New York, Michael Bloomberg, en ajoutant que la situation était devenue «intolérable».

 

Certaines zones du parc dégageaient une forte odeur d'urine et d'excréments. Des parterres de fleurs avaient été piétinés. En outre, autorités et manifestants ont fait état de plusieurs agressions sexuelles, vols et affaires de trafic de drogue.

 

Mardi soir, de nombreux manifestant sont revenus avec des sacs de couchage et des couvertures mais l'incertitude plane sur l’avenir de l'occupation. Ils ont annoncé une journée de mobilisation, jeudi, visant à fermer la Bourse américaine.

Mots-clés :