Des chrétiens coptes égyptiens lors des funérailles de victimes de la répression sanglante de l'armée après une manifestation, le 10 octobre 2011.
Des chrétiens coptes égyptiens lors des funérailles de victimes de la répression sanglante de l'armée après une manifestation, le 10 octobre 2011. - M. ABD EL GHANY / REUTERS

Avec Reuters

Le Premier ministre égyptien, Essam Charaf, a remis la démission de son gouvernement, a rapporté mardi la chaîne de télévision Al-Jazira. Au Caire, un porte-parole du gouvernement a démenti que le Premier ministre ait remis la démission de la totalité de son cabinet.

Un peu plus tôt, le ministre des Finances, Hazem el Beblaoui, avait démissionné en signe de protestation contre la répression sanglante d'une manifestation de chrétiens coptes dimanche soir.

La manifestation s'était terminée par des heurts entre l'armée et des protestataires, et des véhicules de l'armée avaient foncé sur les manifestants. Au total, 25 personnes avaient été tuées.