Inde: Le Taj Mahal menacerait de s'effondrer

ARCHITECTURE Les fondations du monument vieux de 367 ans seraient en train de pourrir...

E.O.

— 

Le Taj Mahal, au bord de la rivière Yamuna, à Agra, dans le nord de l'Inde. Photo prise le 21 août 2011.

Le Taj Mahal, au bord de la rivière Yamuna, à Agra, dans le nord de l'Inde. Photo prise le 21 août 2011. — SIPA/ AP Photo/ P. Sharma

Imaginez la Tour Eiffel s’écrouler comme un vulgaire chateau de cartes. Pas de panique, rien ne menace le monument emblématique de la France, mais l’Inde, elle, pourrait bien perdre son plus célèbre bâtiment, le Taj Mahal, si ses fondations ne sont pas très vite consolidées, raconte le Daily Mail.

Un groupe de militants, d’historiens et de politiques indiens tirent en effet la sonnette d’alarme: Les fondations en bois du majestueux mausolée sont en train de pourrir et les quatre minarets montrent des signes de vacillement.

Il pourrait s’écrouler «d’ici 2 à 5 ans»

La rivière Yamuna, nécessaire à l’équilibre du monument,  se tarit en raison des activités industrielles – les usines puisent l’eau en amont – et de la déforestation. «Si rien n’est fait, le Taj-Mahal va s’écrouler d’ici deux à cinq ans», estime le leader du mouvement, le député Ramshankar Katheria.

L’élu indique que 71 millions de livres (environ 110 millions d’euros) sont nécessaires pour construire un barrage sur la rivière. Des militants écologistes préconisent également la replantation d’arbres le long des rives. Des mesures urgentes qui devraient être prises non seulement pour préserver le Taj Mahal mais aussi pour mettre fin à la pénurie d’eau potable qui touche la région.

Le Taj Mahal, construit il y a 367 ans, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Environ quatre millions de touristes le visitent chaque année.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.