Reuters

L'ancien gouverneur du Nouveau Mexique Gary Johnson a annoncé ce jeudi sa candidature aux primaires républicaines en vue de la présidentielle de 2012 aux Etats-Unis.

Agé de 58 ans, ce milliardaire qui a fait fortune dans le BTP s'est présenté comme le «président veto», s'étant illustré en deux mandats à la tête de l'Etat de l'Ouest américain en bloquant pas moins de 750 projets de loi.

«L'Amérique a besoin d'un "président veto", de quelqu'un qui dira non aux dépenses démentielles et arrêtera cette folie qu'est devenue Washington», a-t-il déclaré à Concord devant le siège de l'Etat du New Hampshire, l'un des Etats clés dans la course à la nomination du candidat républicain.

Gary Johnson n'a guère de chances de l'emporter dans le camp républicain, jugent les observateurs, pour affronter le président démocrate Barack Obama, qui a annoncé le 4 avril sa candidature à un deuxième mandat.