Le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, a exhorté dimanche la Russie, la Chine et l'Inde à investir dans le secteur pétrolier libyen, a rapporté la télévision d'Etat. «Lors d'entretiens avec les ambassadeurs (de ces trois pays), un appel a été lancé aux entreprises de ces trois pays pour qu'elles investissent dans le secteur pétrolier libyen», a-t-elle précisé. Les exportations de pétrole de la Libye ont fortement ralenti la semaine dernière sur fond de contre-offensive des forces libyennes contre les insurgés. Selon certains analystes, le retour à la normale de la production de pétrole brut dans le pays, qui s'établissait à 1,6 million de barils par jour avant le début des affrontements, pourrait prendre un an.

Mots-clés :