Christopher Lee, ex-représentant de New York, qui a démissionné le 9 février 2011.
Christopher Lee, ex-représentant de New York, qui a démissionné le 9 février 2011. - DR/GAWKER

Philippe Berry

De notre correspondant à Los Angeles

Prendre une photo avec son BlackBerry, torse nu, pectoraux saillants, face au miroir de sa salle de bain, ne débouche jamais sur rien de bon. D'abord la lumière n'est pas très flatteuse. Et vous finissez toujours par le regretter, comme le Congressman Christopher Lee. Mercredi, le représentant républicain de New York a annoncé qu'il démissionnait, quelques heures après qu'un scandale a éclaté.

Gawker a en effet publié la fameuse photo envoyée à une internaute qui avait posté une annonce dans la section «femme pour homme» du site Craigslist, ainsi que la conversation d'un flirt pas bien méchant. L'homme politique se décrivait comme «un divorcé de 39 ans en forme, drôle et sympa». Sauf qu'il en a 46. Et qu'il est marié. Et papa.

Les «regrets» du Congressman

Quand la femme a réalisé qui il était vraiment, elle a envoyé les pièces compromettantes à Gawker. Dans un premier temps, le représentant a réagi par un «no comment». Puis, son attachée de presse a indiqué que son compte email avait été piraté.

Quelques heures plus tard, le communiqué tombe: «Je regrette le mal que mes actions ont pu faire à ma famille, mon staff et mes constituants […] Les challenges auxquels font face les New Yorkais sont trop sérieux pour que je laisse cette affaire être une distraction, aussi, j'ai choisi de démissionner, avec effet immédiat.»

Comme souvent dans ce type de scandale –qui touche autant de démocrates que de républicains– le débat fait rage dans la blogosphère américaine: une telle affaire doit-elle être déballée sur la place publique? Dans le cas de Lee, une précision a son importance: il était contre le rejet du tabou homosexuel dans l'armée («Don't ask, Don't tell»), estimant de facto qu'une question privée pouvait avoir un impact sur le droit d'un citoyen à servir son pays. Sa démission est donc logique.