Soudan: l'indépendance de la partie sud du pays entérinée

3 contributions
Publié le 8 février 2011.

MONDE - Le président accepte les résultats...

Les youyous résonnaient, lundi, à Djouba. La capitale du Sud-Soudan respire. Le président soudanais Omar Hassan el-Béchir a officiellement reconnu, hier, les résultats du référendum de janvier. Les Sud-Soudanais y avaient exprimé leur souhait d'indépendance, à 98,83 %. Rendant hommage à ce geste de paix, le dirigeant du Sud, Salva Kiir, a quant à lui assuré Khartoum de son aide concernant ses dettes et sanctions commerciales.

Des questions en suspens
« Nous avons reçu ces résultats et nous les acceptons. » L'allocution télévisée de Bachir, hier, a soulagé ceux qui craignaient un regain des violences. Parmi eux, Riak Maker, 29 ans, était venu célébrer l'événement à Djouba. « Je ne redoute plus la guerre […], mais je ne pourrai jamais leur pardonner ce que j'ai vu. Je ne les hais plus, mais je ne veux plus les revoir. » Le spectre des dizaines d'années de conflit plane toujours. Dans les mois à venir, les deux parties devront surmonter la méfiance et résoudre les questions en suspens. Dont celle, majeure, du partage des ressources pétrolières, concentrées au Sud. Rendez-vous est pris le 9 juillet pour proclamer officiellement la naissance du nouvel Etat africain.

lucie soullier
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr