Des carabiniers italiens devant l'ambassade de Suisse à Rome le 23 décembre 2010.
Des carabiniers italiens devant l'ambassade de Suisse à Rome le 23 décembre 2010. - REUTERS/Alessandro Bianchi

C.C. avec Reuters

Un colis piégé a explosé ce jeudi midi à l'ambassade de Suisse à Rome, faisant un blessé grave, a indiqué l'agence italienne Ansa. L'explosion s'est produite lorsque l'employé chargé du courrier suisse d'une cinquantaine d'années a ouvert le paquet, selon La Repubblica. Grièvement blessé aux mains et aux jambes, il a été transporté à l'hôpital et risquerait l'amputation de ses deux membres inférieurs, d'après la Stampa. Toutefois, ses jours ne seraient pas en danger.

«L'ambassadeur est toujours sur place, l'ambassade n'a pas été évacuée», a indiqué Maurizio Mezzavilla, porte-parole des carabiniers italiens, ajoutant que des experts en explosifs inspectaient le bâtiment. La bombe se trouvait «dans une enveloppe», a-t-il précisé. Lars Knuchel, porte-parole du ministère suisse des Affaires étrangères, a précisé que l'attentat n'avait pas été revendiqué.

Un «acte ignoble», dénoncé par l'Italie

Le ministre des Affaires étrangères italien, Franco Frattini, a fermement condamné ce qu'il qualifie d'«acte ignoble» et assuré la Suisse de sa «sincère solidarité», rapporte La Repubblica qui ajoute que la première hypothèse des enquêteurs mènerait vers les mouvements anarchistes. 

Cette explosion survient deux jours après la découverte d'une bombe artisanale sans détonateur à bord d'une rame de métro vide dans la capitale italienne.