Barack Obama, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le 10 septembre 2010
Barack Obama, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le 10 septembre 2010

Philippe Berry, à Los Angeles

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Jusqu'à quel point Barack Obama va-t-il accepter sa part de responsabilité dans la débâcle démocrate aux midterms. Il va sans doute dire aux électeurs qu'il a entendu leur mécontentement et qu'il fera tout pour mettre fin à la division en tendant la main aux républicains. En somme, le refrain de la campagne.

    «Cette fois, il va devoir offrir du concret», estime cependant pour 20minutes.fr le stratège démocrate Garry South. A commencer par un débat brûlant sur les coupes fiscales de George W. Bush, qui expirent dans 60 jours. Obama veut les reconduire pour la classe moyenne. Les républicains veulent aussi inclure les plus riches. De leur capacité à trouver un compromis ici au cours des deux prochains mois (pendant lesquels l'ancien Congrès continue à gouverner) dépendra beaucoup le succès d'une possible coopération future.

    Mardi soir soir, le nouvel homme fort républicain, John Boehner, qui devrait devenir le Speaker de la Chambre des représentants, a cependant été clair: «Barack Obama doit nous montrer qu'il a entendu le message des Américains.» En somme, faire le premier pas.

    permalien