avec AFP

Le site internet du prix Nobel de la paix a été l'objet d'une attaque informatique en provenance de Taiwan, a indiqué l'opérateur de télécoms norvégien Telenor mardi, moins de trois semaines après l'attribution de la prestigieuse récompense au dissident chinois Liu Xiaobo.
En visitant le site, l'internaute risquait de voir son ordinateur être infesté par un cheval de troie, un programme extrêmement difficile à détecter qui permet à l'agresseur de prendre, à distance, le contrôle de la machine. Le site reste actuellement indisponible.
Selon Frank Stien, responsable des services de sécurité informatique de Telenor, la dernière adresse IP utilisée par l'agresseur est celle d'une université taiwanaise, la National Chiao Tung University. Cependant, cela ne signifie pas forcément que l'attaque a été diligentée depuis Taïwan, les pirates utilisant souvent plusieurs ordinateurs pour camoufler leurs traces.