AFP

La Cour suprême irakienne a condamné à mort mardi l'ancien vice Premier ministre de Saddam Hussein Tarek Aziz, pour son rôle dans l'élimination des partis religieux, a rapporté la télévision d'Etat irakienne.
Le fils de Tarek Aziz voit dans cette condamnation une «vengeance» qui prouve les informations de Wikileaks.