avec AFP

Un adolescent néo-zélandais de 13 ans a reconnu mardi devant un tribunal avoir tué un de ses amis âgé de 11 ans. L’enfant, dont l’identité n’a pas été révélé, devient l’un des plus jeunes meurtrier du pays, insiste la presse.

Il avait 12 ans quand il a tiré sur son ami avec un fusil semi-automatique dans une ferme de l'île du nord de Nouvelle-Zélande, en juillet dernier, selon les faits présentés devant un tribunal de Gisborne (nord-est). Lors d'une dispute à propos d'une partie de chasse, l'adolescent aurait sommé sa victime de «ne pas faire l'insolent», avant de le pousser avec le fusil et de tirer alors que le jeune garçon s'en allait, a rapporté le journal Waikato Times.

L'auteur du coup de feu avait été initialement poursuivi pour meurtre puis les faits avaient été requalifiés, après l'évocation par la police d'un tir accidentel. Le juge Forrest Miller a cependant reconnu l'adolescent coupable en raison d'expertises ayant démontré, que malgré son jeune âge, il avait agi sciemment.

Le père de l'accusé a en outre reconnu avoir enfreint le cours de la justice, en tentant de dissimuler l'implication de son fils. Le verdict sera rendu le 7 décembre, selon la presse.