Trois jours après le séisme, la population haïtienne s'organise malgré le chaos qui régne dans la capitale Port-au-Prince.
Trois jours après le séisme, la population haïtienne s'organise malgré le chaos qui régne dans la capitale Port-au-Prince. - REUTERS

20minutes.fr avec agence

>> Cet article est actualisé en temps réel. Pour rafraîchir, cliquez ici

21h23: 10 ans pour reconstruire
La reconstruction d'Haïti, dont la capitale Port-au-Prince a été dévastée par le séisme s'étalera sur une décennie et demandera un effort soutenu de la part des donateurs, a prévenu jeudi le responsable de l'association américaine Habitat for Humanity.

20h41: Le Burkina Faso promet une aide de 152.000 euros

Le Burkina Faso, l'un des pays les plus pauvres du monde, a promis une aide de 100 millions de francs CFA (152.000 euros) pour le «peuple frère» d'Haïti.

Cette décision a été prise à l'issue d'un Conseil de ministres présidé mercredi par le chef de l'Etat burkinabè, Blaise Compaoré.

Le gouvernement burkinabè a exprimé «sa compassion» et manifesté «sa solidarité» au peuple haïtien, dans un communiqué rendu public jeudi à Ouagadougou.

Un policier burkinabè membre de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) figure parmi les victimes.

20h27: Hillary Clinton rencontrera vendredi son homologue canadien
Le chef de la diplomatie canadienne, Lawrence Cannon, rencontrera vendredi à Washington son homologue américaine Hillary Clinton, à trois jours de la réunion d'urgence sur Haïti qui doit se tenir lundi à Montréal.

Leur entretien portera sur les conséquences de la catastrophe en Haïti et la réunion de Montréal que Lawrence Cannon présidera «en prévision d’une importante conférence sur la reconstruction» de ce pays.

Ils «discuteront aussi du leadership du Canada à la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères du G8», qui aura lieu au Québec en mars prochain. «Ils discuteront également des prochaines réunions internationales sur le Yémen et l’Afghanistan ainsi que de la coopération dans l’Arctique», précise le communiqué.

20h17: Encore une réplique
Une nouvelle réplique a secoué Port-au-Prince jeudi, obligeant le gouvernement haïtien à s'interrompre en pleine réunion.

La secousse, d'une magnitude de 4,8 sur l'échelle du moment (Mw), s'est produite à 11h54 (17h54, heure française) à une quarantaine de km à l'ouest de la capitale, a précisé l'institut géophysique américain.

Aucun dégât n'avait été signalé dans l'immédiat.

Selon la ministre de la Communication Marie Laurence Jocelyn Lassegue, le gouvernement haïtien a interrompu une réunion en cours pour permettre à ses membres de se réunir en plein air.

Port-au-Prince et sa région ont été secoués par des dizaines de répliques depuis le tremblement de terre du 12 janvier.

18h03: Suresnes annonce le départ de 120 m3 de matériel médical neuf pour Haïti
Le matériel médical neuf récupéré par la ville de Suresnes (92) auprès d'une entreprise française va être transféré à une plateforme aéroportuaire vendredi, pour être acheminé vers Haïti samedi et dimanche.

Chaises roulantes, brancards, lits d'hopitaux, mais aussi produits médicaux (masques antiseptiques) et un téléphone satellite vont être expédiés à Fort de France puis transportés au Cap Haïtien par un hélicoptère Hercules C 130.

Des médecins du CHU d'Amiens vont par ailleurs partir renforcer l'équipe de l'Hopital Justinien dimanche (un urgentiste, un orthopédiste, deux infirmières urgentistes, et un infirmier anesthésiste).

18h: 47% des Français comptent donner pour Haïti
Près d'un Français sur deux (47%) compte donner pour les victimes du séisme survenu en Haïti, selon un sondage TNS-Sofres-Logica.

Cette étude révèle que 14% des Français disent avoir déjà donné et que 33% déclarent qu’ils vont certainement ou probablement donner.

Selon ce sondage, le profil des donateurs pour Haïti rejoint le profil des donateurs en général: ce sont plutôt des femmes (57% de ceux qui ont déjà donné sont de sexe féminin), des personnes d’âge mûr (25% ont plus de 65 ans, contre 19% dans l’ensemble de la population), et venant des catégories aisées (15% sont des cadres, contre 12% dans la population).

17h34: La Banque mondiale suspend le remboursement de la dette d'Haïti
La Banque mondiale a annoncé jeudi qu'elle suspendait pendant cinq ans le remboursement des sommes que lui doit Haïti, et qu'elle travaillait à l'annulation totale de cette dette. Cette dernière se monte à 38 millions de dollars.

La Banque mondiale a rappelé que la somme que lui devait Haïti ne représentait que 4% de la dette extérieure du pays, et qu'elle ne portait pas d'intérêt.

«Depuis janvier 2005, l'Association internationale de développement (filiale de la Banque mondiale qui prête aux Etats les plus pauvres, ndlr) a fourni un total de 308 millions de dollars à Haïti. De surcroît, des Fonds gérés par la Banque mondiale ont donné plus de 55 millions de dollars depuis 2003», a-t-elle précisé. La Banque mondiale avait annoncé le 13 janvier qu'elle accorderait une nouvelle aide de 100 millions de dollars.

16h30: 4 aéroports sont désormais en fonction
Situés à Port-au-Prince et en République Dominicaine, ils permettent d'acheminer l'aide.


16h23: 106 enfants en cours d'adoption ont été ramenés aux Pays-Bas
Des familles luxembourgeoises et néerlandaises les attendaient.

15h37: 61 employés de l'ONU ont été tués dans le séisme, 180 sont encore portés disparus
Soixante et un employés des Nations unies ont été tués et près de 180 sont encore portés disparus, neuf jours après le séisme qui a ravagé Haïti, a indiqué jeudi un porte-parole de l'ONU, Farhan Haq.

15h35: Les autorités vont installer des camps pour les milliers de sans-abri

Les autorités haïtiennes devraient installer des camps pour les milliers de sans-abri.

15h: Ericsson envoie 4 experts en télécommunication

Ericsson se mobilise pour rétablir les communication en Haïti. La compagnie va déployer son programme de secours et d'assistance, «Ericsson Response». 4 experts en télécommunication seront envoyés cette semaine pour installer un mini-réseau GSM et rétablir les communications mobiles dans la zone touchée. L'objectif: permettre aux secouristes de pouvoir coordonner les opérations sur le terrain. Une vingtaine de collaborateurs supplémentaires sont prêts à venir porter main forte.

14h40: Un «We Are the World» pour Haïti
Le Hollywood Reporter affirme que Quincy Jones et Lionel Richie vont produire un nouveau We Are the World à l’occasion des 25 ans du single. Les bénéfices seront reversés aux victimes haïtiennes. Le titre devait a priori être chanté le 28 janvier prochain, mais, après le séisme, la prestation a été repoussée au 1er février, le lendemain de la cérémonie des Grammy awards.

Parmi les artistes invités à participer à la chanson, Usher, Natalie Cole, ou encore John Legend. Les noms de Wyclef Jean, Sting, Fergie, Alicia Keys, et Justin Timberlake circulent également.

La voix ou l’image de Michael Jackson pourraient également faire partie du show, puisque, avant son décès en juin dernier, le King of pop avait préparé une version originale de We are the world pour sa série de concerts londoniens.

14h30: 394 enfants haïtiens transférés prochainement en France
Les services français de l'adoption ont déjà connaissance de 394 enfants haïtiens, dont les dossiers ont fait l'objet d'un «jugement» de la justice haïtienne, et qui pourraient donc être transférés prochainement en France, a indiqué le Quai d'Orsay.

«A ce jour, 352 familles ont fait savoir au service de l'adoption internationale du ministère des Affaires étrangères que leurs demandes, concernant 394 enfants, avaient donné lieu à un jugement», a indiqué le porte-parole du ministère Bernard Valero lors d'un point-presse.

Ces enfants «pourraient être transférés prochainement. Ils devraient l'être de manière échelonnée, en fonction des possibilités de transport et après examen attentif de chaque dossier», a-t-il précisé.

13h27: 500.000 sans-abri dans 447 campements de fortune
A Port-au-Prince, on décompte «au moins 500.000 sans-abri», qui occupent quelque 447 camps de fortune, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le dernier bilan de l'organisation mercredi faisait état de 370.000 sans-abri répartis dans 300 campements de la capitale.

12h44: Nouveau bilan provisoire du Quai d'Orsay: 22 Français morts, 11 disparus

12h04: Des files de survivants du séisme attendent devant les ambassades pour partir
Ils espèrent quitter l'île et être accueillis aux Etats-Unis, au Canada ou encore en Europe. Les pays occidentaux, eux, assouplissent les procédures d'accueil.
10h30: Les radios haïtiennes recommencent à émettre
Selon France Info, les stations, et notamment Minustah FM, celle de l'ONU, recommencent à émettre.

«On utilise la radio pour informer la population, soit de la livraison d’assistance humanitaire dans les quartiers, soit pour des consignes ou des messages de service public, de l’ordre, comment survivre et préserver sa santé dans une situation dégradée telle qu’elle est à Port-au-Prince aujourd’hui», explique le directeur de l’information de l’ONU en Haîti, David Wimhurst.

3h10: Le Brésil veut multiplier les effectifs militaires en Haïti

Le ministre brésilien de la Défense, Nelson Jobim, a demandé au Congrès l'autorisation de multiplier par deux ses effectifs militaires, où se trouvent actuellement déjà environ 1.300 d'entre eux dans le cadre de l'Onu. Nelson Jobim a proposé de «doubler le contingent de Brésiliens en passant de 1.300 à 2.600 militaires», selon un communiqué du ministère de la Défense.

Le Brésil commande la Mission de stabilisation de l'ONU (Minustah).

2h40 Le Venezuela et la Bolivie s'en prennent à nouveau à Washington
L'«empire américain s'empare d'Haïti sur les cadavres et les larmes de son peuple», a accusé le président socialiste vénézuélien Hugo Chavez. «Ils ont commencé par l'aéroport. Si vous voulez pénétrer dans les ruines du palais présidentiel d'Haïti, là se trouvent les Marines des Etats-Unis».
Mardi, des soldats américains avaient pris position près du palais présidentiel dans le cadre de leurs opérations d'aide aux victimes.
 
1h30: Une miraculée retrouvée vivante huit jours après
Une fillette âgée de 11 ans a été retrouvée vivante par des voisins mercredi et hospitalisée dans une structure française, après avoir passé huit jours sous les décombres à Port-au-Prince, ont indiqué les médecins de deux ONG françaises. «C'est vraiment une miraculée, elle revient doucement à la vie, elle est bénie des dieux» a déclaré le chirurgien Dominique Jean de l'ONG Virade de l'espoir qui gère un hôpital de campagne avec l'ONG médicale Alima.
 

0h00: Le port de Port-au-Prince va rouvrir progressivement
Il va rouvrir au trafic à partir de vendredi, a assuré l'armée américaine, alors qu'un bâtiment français était déjà amarré à quai mercredi et déchargeait de l'aide humanitaire.