Grippe porcine: l'OMS relève son niveau d'alerte... Le virus arrive en Europe

SANTE Le point sur la situation tout au long de la journée sur 20minutes.fr...

MD (Avec agence)

— 

SASHENKA GUTIERREZ/EPA/SIPA

De nouveaux cas suspects ont été détectés à travers le monde, malgré le renforcement des mesures de précaution au Mexique. Face à cette propagation, l'OMS a annoncé avoir avancé d'une journée, à ce lundi, la réunion de son comité d'urgence. Lundi peu après 22h30, l'organisation a annoncé avoir relevé de 3 à 4 son niveau d'alerte (sur une échelle de six).

Le stade de 3 marquait le «potentiel pandémique» de la maladie, la pandémie n'étant réellement déclarée qu'au sixième et dernier niveau. La phase 4 marque une montée en puissance du risque de pandémie, avec une transmission vérifiée d'homme à homme d'un virus capable de provoquer une épidémie dans une communauté.

Europe: une réunion probablement jeudi

Bruxelles: Les ministres de la Santé de l'Union européenne vont tenir une réunion extraordinaire très probablement jeudi pour faire le point sur la menace représentée par la grippe porcine, a annoncé ce lundi la présidence tchèque de l'UE. La commissaire à la Santé, Androulla Vassiliou, doit se rendre dans la journée à Luxembourg pour rencontrer les ministres européens des Affaires étrangères, afin de faire un point de la situation. Androulla Vassiliou a par ailleurs appelé les Européens à éviter les déplacements non indispensables dans les zones affectées par la grippe porcine, notamment le Mexique et certains Etats américains.

>> A lire également: Qu'est-ce que la grippe porcine? C'est par ici.

Allemagne:
Contrairement à l'Organisation mondiale de la santé, le ministère allemand des Affaires étrangères a déconseillé lundi les voyages non-essentiels au Mexique.

Espagne: Un premier cas de grippe porcine a été confirmé chez un homme qui avait séjourné au Mexique, a affirmé ce lundi de la Santé espagnole Trinidad Jimenez. Le pays compte par ailleurs neuf cas suspects. Une femme de 21 ans, de retour d'un voyage au Mexique le 22 avril, a été hospitalisée dimanche soir à Hellin (sud-est). Il s'agit d'une camarade d'un jeune homme hospitalisé samedi soir à Almansa (sud-est) et qui présentait des symptômes, ce qui a entraîné le déclenchement de la procédure d'alerte. Cette femme souffre «d'un peu de fièvre, elle évolue favorablement», a déclaré une porte-parole des services sanitaires de la région de Castille-la-Manche.

Par ailleurs, une femme de 21 ans a été hospitalisée à Barcelone (nord-est). Elle est revenue il y a six jours du Mexique, foyer de l'épidémie, a déclaré une porte-parole de l'hôpital. Les malades ont été soumis à des tests dont les résultats sont attendus soit lundi, soit mardi. La ministre de la Santé Trinidad Jimenez a déclaré lundi à la radio nationale que l'Espagne n'était pas dans une situation «d'urgence» parce qu'elle était «contrôlée».

>>> Pour la situation en France, cliquez ici

Grande-Bretagne: Les premiers cas de grippe porcine ont été confirmés en Grande-Bretagne. Des tests effectués sur un steward de la compagnie British Airways, hospitalisé samedi à Londres à son retour de Mexico pour des symptômes ressemblant à ceux de la grippe, s'étaient révélés négatifs. Mais deux personnes, rentrées mardi du Mexique, ont été hospitalisées dimanche en Ecosse par mesure de précaution après avoir présenté de «légers symptômes rappelant ceux de la grippe». Leur contamination a été confirmée.

Italie: Un premier cas de grippe porcine était suspecté lundi en Italie après l'hospitalisation d'une femme dimanche soir à Venise (nord-est), a rapporté l'agence Ansa. La femme, âgée de 31 ans, vient de rentrer d'un séjour à San Diego, en Californie (Etats-Unis), où sept personnes sont atteintes de la maladie. La patiente, qui souffre d'une fièvre élevée mais dont la vie n'est pas en danger selon les médecins cités par Ansa, a été placée en quarantaine et sous observation.

Suisse: Cinq Suisses de retour du Mexique pourraient avoir été contaminés par le virus de la grippe porcine et font l'objet d'examens, a indiqué lundi le porte-parole de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) Jean-Louis Zürcher. Ces cinq personnes se sont présentées à leur médecin après que l'OFSP eut appelé à la vigilance. Elles manifestent toutes des symptômes grippaux et reviennent du Mexique, a précisé M. Zürcher à l'agence de presse suisse ATS.

Suède: Au moins cinq personnes, dont certaines ont récemment voyagé au Mexique, font l'objet d'examens pour déterminer si elles ont ou non attrapé le virus, a indiqué Mia Brytting, une responsable de l'Institut suédois pour le contrôle des maladies infectieuses, à l'agence TT.

Danemark: Trois femmes et un homme revenus une semaine plus tôt du Mexique et des Etats-Unis, sont en observation à l'hôpital de Hvidovre (ouest de Copenhague), a annoncé la médecin-chef Gitte Kronborg de la section des maladies infectieuses de l'établissement sur la chaîne danoise TV2 News. Ces quatre jeunes sont venus d'eux-mêmes à l'hôpital en raison de symptômes grippaux, selon TV2 News.

Une cinquième personne, un quinquagénaire, a été hospitalisée à Aalborg, dans le nord du Danemark, suite à une grippe contractée à son retour vendredi dernier du sud des Etats-Unis, près de la frontière mexicaine. Par ailleurs, deux jeunes Danois, mis en observation durant le week-end, à l'hôpital universitaire de Copenhague, à cause de symptômes grippaux, ont pu regagner leur domicile. Les examens qu'ils ont subis ont montré qu'ils n'étaient pas touchés par la grippe porcine.

Russie: Moscou a mis en place une commission de prévention contre la propagation de la grippe et vérifie tous les vols provenant du Mexique et des Etats-Unis. La Russie va inspecter à partir de lundi tous les avions en provenance du continent américain, a déclaré le chef des services sanitaires russes, Guennadi Onichenko, cité par les agences russes.

Ukraine:
Kiev a interdit l'importation de porcs du Mexique, des Etats-Unis, du Canada et de la Nouvelle-Zélande. «Compte tenu de la complexité de la situation épidémiologique concernant la grippe de souche H1N1 au Mexique, aux Etats-Unis d'Amérique, au Canada et en Nouvelle-Zélande, l'Ukraine interdit l'importation depuis ces pays de porcs vivants, de viande et de produits dérivés» du porc, explique le gouvernement sur son site.

Israël: Un Israélien revenant du Mexique a été hospitalisé en isolement sous le soupçon d'infection par le virus de la grippe porcine, selon la radio publique. Mais le directeur de l'hôpital cité par le site Ynet a estimé «qu'au vu des premiers examens cliniques, le patient ne semble pas souffrir de grippe porcine».

Amérique du nord: urgence sanitaire

Etats-Unis: Un total de 40 cas de grippe porcine ont confirmés dans cinq Etats. A New York, le maire a annoncé que 28 élèves d'une école privée étaient atteints de la grippe porcine, contre huit jusqu'à présente, mais qu'il s'agissait du seul foyer d'infection dans la ville. Par ailleurs, sept cas ont été décélés en Californie (ouest), deux au Texas (sud), deux au Kansas (centre) et une dans l'Ohio (nord). Washington a déclaré «l'état d'urgence sanitaire» et annoncé des dépistages sur les personnes se présenterant aux frontières en provenance de pays touchés par le virus. Les autorités s'attendent à déceler de nouveaux cas. Les Etats-Unis doivent s'attendre à des cas plus sévères de grippe porcine et même à des décès, a averti ce lundi le directeur des autorités sanitaires américaines, Richard Besser, qui s'est dit «très inquiet» dans une interview sur la chaîne ABC. «Il s'agit évidemment d'un sujet d'inquiétude qui réclame que nous élevions le niveau d'alerte», a expliqué Barack Obama dans un discours à l'Académie nationale des sciences à Washington, «mais il n'y a pas de raison de s'affoler». Onze millions de traitements antiviraux vont tout de même être distribués.

Canada: Le Canada a rapporté six premiers cas avérés de grippe porcine: quatre dans la province atlantique de Nouvelle Ecosse et deux en Colombie-Britannique, à l'ouest du pays. Pour les quatre premiers, il s'agit d'étudiants ayant participé à un voyage scolaire au Mexique, dans la péninsule du Yucatan, et leurs symptômes sont «modérés». Les deux autres avaient également voyagé au Mexique, et n'ont pas dû être hospitalisées, leur infection étant jugée «bénigne». Les autorités pensent qu'il y aura d'autres cas.

Asie/Océanie

En Asie, de nombreux pays ont commencé à prendre des mesures de précaution, comme le Japon et Hong Kong.

Chine: Pékin a suspendu lundi les importations de porc et de produits porcins en provenance du Mexique et de trois Etats américains: Texas, Kansas et Californie. Dans un communiqué commun, le ministère de l'agriculture et l'Administration en charge du contrôle de qualité et de la quarantaine, expliquent que cette interdiction, à effet immédiat, vise à prévenir l'arrivée en Chine de l'épidémie provoquée par le virus A/H1N1. Mais le gouvernement n'a pas interdit les voyages vers ces destinations et notamment le Mexique.

Nouvelle-Zélande: neuf lycéens néo-zélandais et un enseignant, qui présentaient des symptômes après un séjour de trois semaines au Mexique, sont «probablement» atteints de la grippe porcine, sans que cela soit encore confirmé, selon le ministre néo-zélandais de la Santé, Tony Ryall.
Ils faisaient partie d'un groupe de 25 personnes d'un collège d'Auckland placé en quarantaine samedi à leur retour du Mexique.

Australie: Deux personnes de retour du Mexique et présentant des symptômes de grippe ont été hospitalisées et sont soumises à des tests devant déterminer s'ils sont porteurs du virus le grippe porcine, a annoncé le Premier ministre de l'Etat de Queensland, Anna Bligh.

Amérique latine et du sud: intensifier la surveillance

Mexique: Le ministre de la Santé a évoqué ce lundi un bilan aggravé, à 149 morts et 1.614 malades traités, dont 400 encore hospitalisés.Le président mexicain Felipe Calderon a lancé dimanche un appel au «calme» et au respect des mesures de prévention face à l'épidémie de grippe porcine. Il n'a pas précisé si tous les décès étaient des cas confirmés, et son porte-parole s'est borné à évoquer des morts d'origine «virale». Le nombre des morts avérés était maintenu à 20.

Un décret présidentiel a durci les mesures: isolement des patients, droit des autorités à pénétrer «dans tout local», à contrôler voyageurs, bagages et marchandises. Alors que la maladie s'est propagée dans le pays uniquement par contacts humains, les autorités ont appelé à éviter les réunions publiques. L'Eglise catholique a annulé les messes de dimanche dans la capitale, et le cardinal de Mexico a célébré dans la cathédrale une messe à huis clos, retransmise par la télévision.

Colombie: Les autorités sanitaires colombiennes ont placé sous surveillance douze personnes arrivées du Mexique et présentant des symptômes de grippe. Ils subissent des examens à domicile. Les contrôles dans les ports et aéroports ont été renforcés.

Brésil: Un homme de 24 ans en provenance du Mexique et présentant des symptômes de la grippe porcine, a été hospitalisé par précaution à Sao Paulo, ont annoncé dimanche les médecins.