Les Américains n'ont plus envie de voir Obama en maillot de bain

ETATS-UNIS Le «Washingtonian» fait sa une sur une photo qui avait bien plu il y a quelques mois, mais qui ne passe plus...

Julien Ménielle

— 

Capture d'écran du site du «Washingtonian», avec une photo de Barack Obama en maillot de bain qui suscite la polémique, le 23 avril 2009.

Capture d'écran du site du «Washingtonian», avec une photo de Barack Obama en maillot de bain qui suscite la polémique, le 23 avril 2009. — DR

Les Américains n'ont plus envie de rigoler. Une photo de Barack Obama, torse nu à la plage, qui sera publiée en une du prochain «Washingtonian» avec la légende «Notre nouveau voisin est chaud» provoque des réactions indignées. En décembre dernier, pourtant, la même photo avait reçu un accueil enthousiaste.

Fini les vacances, au boulot

«L'ambiance n'est plus à la déconne», estime Olivier Richomme. Contacté par 20minutes.fr, ce spécialiste des Etats-Unis met cet accueil frileux sur le compte d'un changement de période. L'euphorie qui a suivi l'élection de Barack Obama a laissé place à un contexte tendu, notamment sur le plan économique.

«Les gens sont inquiets, explique Olivier Richomme, et depuis trois mois, il y a des annonces importantes tous les jours.» Pire, «Barack Obama commence même à être critiqué», note le spécialiste. Résultat: pour les lecteurs du «Washingtonian», réputés pour être «des gens qui s'intéressent de près à la politique et à l'actualité», la blague ne passe pas.

Débat esthético-politique

Le journaliste politique du magazine, Garrett Graff, résume la situation à sa façon: «un grand nombre de personnes pensent que c'est une chouette photo pour célébrer le président, d'autres ne sont pas d'accord».

Dans les commentaires, sur le site de la revue, le débat fait rage. Joyce apprécie et promet d'acheter le magazine dès sa sortie. «Quel homme!», se pâme l'internaute. Krissy avoue pour sa part «adorer» la photo et Pammie la trouve «fantastique».

«Pas une pin-up»

«Les directeurs du Washingtonian devraient avoir honte», s'emporte à l'inverse Kristin. «Il est censé être le président des Etats-Unis, pas une pin-up», lâche Dennis, alors qu'Annon se réjouit d'avoir «annulé (son) abonnement au Washingtonian».

L'idée de départ du magazine de la capitale était de donner «26 raisons d'aimer vivre ici». A défaut d'avoir soulevé l'enthousiasme de son lectorat, il pourra se vanter d'avoir provoqué un joli buzz.

Pour votre plus grand plaisir, un petit diaporama en musique des présidents américains tenue légère