L'investiture de Barack Obama fait le bonheur des vendeurs de souvenirs

ETATS-UNIS Boutiques de souvenirs, vendeurs de rues et sites Internet recèlent de produits dérivés à l'effigie de la cérémonie d'investiture. Du piment Obama au cabas siglé, il y en a pour tous les goûts, et pas forcément du meilleur.

Laura Desjardins

— 

Political Americana, une petite boutique située à deux pas de la Maison Blanche, où l'on peut trouver tous les souvenirs liés à l'investiture de Barack Obama.

Political Americana, une petite boutique située à deux pas de la Maison Blanche, où l'on peut trouver tous les souvenirs liés à l'investiture de Barack Obama. — Laura Desjardins / 20MINUTES

De notre envoyée spéciale à Washington D.C.

A l'entrée de Political Americana, un Obama en carton grandeur nature vous accueille. Dans cette petite boutique située à deux pas de la Maison Blanche sur Pennsylvania Avenue, à Washington, les visiteurs n'ont que l'embarras du choix: des traditionnels objets souvenirs comme les tasses estampillées «Inauguration», les autocollants, boules de cristal avec de la neige, figurines d'Obama, jusqu'aux souvenirs les plus inattendus: la marionnette Obama qui fait aussi aimant pour le réfrigérateur ou encore le piment Obama. «Tout ce qui existe sur Obama est en vente ici», dit fièrement le vendeur.

>> tous nos articles sur l'investiture de Barack Obama et sa victoire à la présidentielle en américaine.

La vénérable institution existe depuis plusieurs dizaines d'années. «Après chaque élection, on a une hausse phénoménale de nos ventes. C'est l'équivalent de la saison de Noël pour les autres commerçants, sauf que c'est tous les quatre ans», explique le vendeur. Cette fois-ci, le magasin doit compter avec beaucoup de concurrence. Le Département des Consommateurs et des Affaires législatives du District de Columbia a accordé la licence à plus de 900 vendeurs pour écouler leurs marchandises dans les rues de la capitale. L'image d'Obama est dans le domaine public. Tout le monde peut l'utiliser sans demander d'autorisation et les vendeurs s'en donnent à cœur joie. Obama a conscience du phénomène: peu avant les élections, il expliquait à une radio locale: «Je suis heureux que [ma candidature] donne du travail à mes frères, les vendeurs de T-shirts.»

Sur CafePress.com, on peut trouver le T-Shirt Obama stylisé façon Lincoln ou la caméra flip «Inauguration, I was there » (L'investiture, j'y étais). Quant aux fashionistas, elles peuvent faire leurs emplettes sur le magasin en ligne du Comité Présidentiel pour l'Investiture (Presidential Inaugural Committee). Des créateurs américains ont dessiné une collection d'accessoires au profit de la cérémonie comme le cabas en coton bio Diane von Furstenberg ($70/50 euros) avec un grand cœur et les mots «Obama», «intégrité» et «intelligence» ou encore les T-shirts de Zac Posen et Donna Karan. Il fait froid, peut-être opteront-elles pour une  écharpe «Change» d'Alexander Wang? Mais peu importe le style, l'essentiel est de garder un petit lien à l'histoire.