Le mystérieux «monstre de Montauk».
Le mystérieux «monstre de Montauk». - DR

Les jours passent et le mystère du monstre de Montauk s'épaissit encore. La sinistre créature qui se serait échouée sur une plage de Long Island aux Etats-Unis n'a toujours pas été identifiée, laissant des millions d'internautes dans le plus profond désarroi.

Pour patienter un peu avant la révélation de cette terrible vérité, passons en revue les différentes hypothèses.

Le «monstre de Montauk» est un fake

La nouvelle serait terrible. Ce serait comme apprendre que le reportage de Jacques Pradel sur l'extraterrestre de Roswell est bidon. Pourtant, plus les jours passent, plus cette histoire de créature échouée sur la plage de Montauk apparaît pour le moins étrange. Les seules preuves de l'existence de ce cadavre sont trois photos et une poignée de témoignages. Les habitants de Montauk, ville habituée aux rumeurs les plus folles, se méfient: «Tous les ans, il y a quelque chose ici. L'année dernière, c'était les nuages mystérieux et cette année, c'est le monstre», déclare une riveraine à «Newsday». Un as de Photoshop aurait-il pu duper la terre entière?


Le «monstre de Montauk» est un raton-laveur



C'est l'hypothèse que défendait mollement 20minutes.fr ce week-end. De nombreux internautes s'accrochent à cette idée, expliquant, comme le montre le shéma, que la tête en forme de bec du «monstre» se rapproche de celle d'un raton-laveur.


Le «monstre de Montauk» est un chien



Les nouvelles photos apparues récemment
font penser fortement à un chien qui se serait décharné au fil de l'eau. Le nom du pit-bull est souvent cité, sans qu'aucune preuve convaincante soit invoquée.


Le «monstre de Montauk» est un ragondin



Ben, oui, pourquoi pas un ragondin après tout, tant qu'on y est? Ce coup de Photoshop est tellement réussi qu'on y croirait presque.


Le «monstre de Montauk» est un cochon



C'est le buzz du jour, le débat anatomique sur lequel les internautes sont pressés de prendre position. Les blogs les plus perspicaces remarquent que la créature échouée sur la plage possède deux puissantes canines en bas de sa dentition. Une caractéristique partagée avec le cochon, comme le montre ce crâne porcin.


Le «monstre de Montauk» est vraiment un monstre

C'est la thèse privilégiée par les fans de «X-Files», la thèse du complot: «On nous ment, on ne nous dit rien». Après tout, puisque toutes les suppositions animales semblent tomber à l'eau, ce ne peut être qu'un monstre. Et pourquoi pas un évadé du PIADC, un centre d'études sur les maladies animales installé non loin de la plage où on a retrouvé la créature. Le directeur du centre a démenti tout rapport entre les travaux de son unité et la créature.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé