Un transexuel américain «enceint» défend son droit d'avoir enfant

184 contributions
Publié le 4 avril 2008.

INSOLITE – Femme devenue homme après une opération, il affirme...

Un transexuel américain, femme devenue homme après une opération, et qui assure attendre un enfant, défend dans les médias américains son droit de procréer.

Légalement un homme depuis son opération de chirurgie reconstructive au niveau de la poitrine et un traitement à base de testostérone (hormone mâle), Thomas Beatie a néanmoins choisi de conserver ses organes reproducteurs féminins, a-t-il expliqué dans plusieurs magazines et dans l'émission très populaire de l'animatrice de télévision Oprah Winfrey.








«Je pense que le désir d'enfant n'est pas féminin ou masculin. C'est un désir humain. J'ai le droit d'avoir un enfant biologique», a lancé à la télévision M. Beatie, arborant barbe et carrure virile.

Cet habitant de l'Oregon (nord-ouest), où il vit avec la femme qu'il a épousée après son changement légal de sexe, avait révélé il y a quelques semaines à Advocate.com, un magazine homosexuel respecté, qu'il attendait un enfant pour le mois de juillet.

«Pour nos voisins, ma femme Nancy et moi-même ne sommes pas du tout extraordinaires», écrivait-il, expliquant que son épouse avait subi une hystérectomie (ablation de l'utérus) et ne pouvait porter un bébé. L'enfant a été conçu par insémination artificielle après que Thomas Beatie eut cessé les traitements qui renforçaient sa virilité.

«Notre situation est un plongeon dans l'inconnu que ce soit légalement, politiquement ou socialement», reconnaissait-il dans la revue, relevant avoir rencontré l'opposition de plusieurs médecins et l'incompréhension de proches.

Un médecin a ainsi refusé de s'occuper du couple après avoir consulté un comité d'éthique. En revanche, celui qui le suit a expliqué à la télévision que le foetus était «parfaitement sain» et qu'il s'agisssait «d'une grossesse normale».




«Qu'est-ce que cela fait d'être un homme enceint? C'est incroyable! En dépit du fait qu'une vie grandit à l'intérieur de mon gros ventre, je suis toujours l'homme que je suis», ajoutait-il dans «Advocate».

Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr